Aubriète violette

Petite aubriète qui forme de petits coussins denses à fleurs violacées.
Nom commun : Aubriète violette
Nom latin : Aubrieta canescens
Famille : Brassicacées
Catégorie : Vivaces
Type de plante: Vivace
Plein soleil
Plein soleil
Sobre
Sobre
Rustique
Rustique
Cette espèce est d'origine sauvage, et elle forme une végétation bien rase, très jolie pour habiller un muret. Les fleurs d'aubriètes sont toutes simples, à 4 pétales. Elle fleurit en avril-mai, et supporte extrêmement bien la sécheresse. On l'apprécie en bacs ou dans tout milieu avec peu de terre. Elle aime les sols alcalins ou neutre, bien drainés, en plein soleil ou à l'ombre partielle.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_4
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 10 - 15
pH 6 - 8

Planter mon aubriète

Plantez de préférence entre septembre et fin novembre ou entre mars et fin avril, quand les réserves hivernales sont constituées et qu'il ne fait pas trop froid. Enterrez les racines de quelques centimètres de façon à ce que le feuillage affleure. Rebouchez et tassez bien autour du plant afin de ne pas laissez de poche d'air. Arrosez copieusement juste après la plantation. En pot, plantez dans un pot dont le volume correspond à celui de la plante, sinon il faudra arroser tout le temps. Disposez une couche de graviers au fond avant de placer votre mélange de terre, de compost ou de terreau.

Arroser mon aubriète

Arrosez souvent les premières semaines, sans trop mouiller les feuilles - les plantes boivent par leurs racines, en général. En pot, arrosez au moins une fois par semaine, dès que la terre de surface sèche. S'il ne pleut pas pendant un mois, pensez à aller arroser.

Fertiliser mon aubriète

En début d'hiver ou au début du printemps, épandez au pied de votre aubriète un peu de matière organique ou du compost. Inutile de l'incorporer profond, il servira pendant un temps de paillage, et ensuite les micro-organismes du sol vont le décomposer tranquillement. Ca procurera un apport régulier de nutriment à votre aubriète ; mieux qu'un engrais retard !

Multiplier mon aubriète

Vous pouvez diviser la touffe en automne. Choisissez des plants anciens, qui ne fleurissent plus beaucoup. Déterrez-les à l'aide d'une fourche-bêche en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Enfoncez la fourche-bêche au centre de la touffe pour la diviser, d'un coup franc. Replantez sans attendre les deux touffes.

Surveiller mon aubriète

Le principal ennemi de l'aubriète est la rouille blanche. Elle profite d'une forte humidité atmosphérique, ou d'arrosage trop fréquents. Ne serrez pas trop les plants, et évitez d'arroser les feuilles. On peut aussi constater parfois des dégâts de nématodes, de pucerons et d'altises, mais il ne devraient pas nécessiter de traitement.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes