Bananier

Herbes géantes, la plupart des bananiers sont à réserver aux heureux possesseurs d'une serre tempérée, à l'exception du bananier japonais, qui est un peu rustique et dont les fruits n'ont pas très bon goût. Hé oui, en climat tempéré, avoir un bananier n'aide pas forcément à avoir la banane !
Nom commun : Bananier
Nom latin : Musa spp.
Famille : Musacées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Frileuse
Frileuse
Intérieur
Intérieur
Il existe deux cas de figure : - soit vous voulez un bananier gélif que vous conserverez en serre tempérée, et que vous mettrez éventuellement en massif l'été. Certains de ces bananiers ont des floraisons remarquables, comme Musa ornata. - soit vous voulez un bananier "rustique", (jusqu'à -12°C pour Musa basjoo X hybrida) que vous pourrez planter au jardin dans les régions aux hivers doux. Dans la plupart des cas, vous n'aurez pas de bananes à consommer, le climat tempéré et son ensoleillement ne sont pas adaptés à la production bananière.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_3
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 10a
Hauteur à maturité 150 - 400
pH 6 - 7

Identifier mon bananier

Les bananiers, Musa spp. sont originaires d'Asie du sud-est, et sont de grandes vivaces persistantes à très grandes feuilles, souvent en forme de pagaie. En été, apparaissent des fleurs tubulaires organisées en épis pendants ou dressés, à l'aisselle de grandes bractées colorées.

Planter mon bananier

Si vous habitez en climat doux, vous pouvez planter en pleine terre, les bananiers rustiques, en plein soleil, en sol riche, à l'abri du vent qui peut casser les feuilles, En serre tempérée, plantez dans un mélange de terreau et de terre franche, à l'abri du soleil direct, pour les espèces plus fragiles.

Arroser mon bananier

Dès que le sol devient sec sur un ou deux centimètres, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera plus régulier - une fois par semaine environ- mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.

Vaporiser mon bananier

Par temps sec, n'hésitez pas à vaporiser votre bananier avec de l'eau pas trop calcaire, nettoyez la poussière sur les feuilles : il n'en sera que plus beau et vous le protégerez ainsi des attaques d'araignées rouges.

Fertiliser mon bananier

Si vous aimez les produits chimiques, en été, faites toutes les 2 semaines un apport d'engrais liquide pour plantes vertes. Vous pouvez également inclure dans le mélange terreux un engrais à libération lente sous forme de petites billes à l'occasion d'un rempotage. Oubliez tout apport dès l'automne.

Rempoter mon bananier

A la sortie de l'hiver tous les ans, rempotez votre bananier, en grattant l'extérieur de la motte, et en remplaçant le substrat ainsi enlevé avec de la terre et du terreau.

Multiplier mon bananier

Effectuez un semis entre 21 et 24°C, après avoir fait tremper les graines 24h dans de l'eau tiède.

Surveiller mon bananier

En serre, les bananiers craignent cochenilles, pucerons et araignées rouges. Le savon noir en pulvérisation peut aider.

Sortir mon bananier

N'hésitez pas à sortir votre bananier, à partir de mai ! Evitez simplement de le placer directement en plein soleil - acclimatez le plus doucement, et bien sûr, surveillez l'arrosage ! Vous le rentrerez dès fin septembre.

Rentrer mon bananier

Rentrez vos bananiers gélifs dès septembre.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes