Consoude

Les consoudes sont des plantes herbacée vivaces qui affectionnent particulièrement les lieux humides tels que les lisières de forêts, fossés et prairies !
Nom commun : Consoude
Nom latin : Symphytum officinale
Famille : Boraginacées
Catégorie : Arbuste
Type de plante: Vivace
Adventice
Adventice
La consoude est connue depuis fort longtemps pour ses vertus réparatrices, notamment dans la consolidation des fractures grâce à sa teneur en allantoïne. Mais elle a aussi été utilisée en plante fourragère et aujourd’hui elle a une place de choix en permaculture : En paillage, comme accélérateur de compost, en purin très complémentaire à celui de l’ortie car très riche en potassium et elle aide à la levée de semis ! Que de bonnes raisons d’en avoir à portée de mains...

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_2
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 30 - 130
pH 6 - 7

Identifier ma consoude

C’est une plante herbacée pouvant atteindre 1,5 mètre, avec des feuilles élancées, épaisses, rudes et velues. Au milieu de la touffe de feuilles, des tiges florifères émergent en clochettes aux couleurs diverses selon la variété. Ses tiges sont souvent « ailées » car les ailes des pétioles se prolongent le long de la tige. Les boutons floraux sont enroulés en spirales qui se déroulent en s’ouvrant et changent souvent de couleur à mesure de leur épanouissement. La consoude est connue depuis fort longtemps pour ses vertus réparatrices, notamment dans la consolidation des fractures grâce à sa teneur en allantoïne. Mais elle a aussi été utilisée en plante fourragère et aujourd’hui elle a une place de choix en permaculture : En paillage, comme accélérateur de compost, en purin très complémentaire à celui de l’ortie car très riche en potassium et elle aide à la levée de semis ! Que de bonnes raisons d’en avoir à portée de mains...

Semer ma consoude

Semez plutôt au printemps ou été, de préférence en pépinière, en poquet de 4 à 5 graines. De culture facile, la consoude une fois une fois installée - en 2 ou 3 ans - ne craint plus grand-chose, mais veillez à ce qu’elle ait un arrosage suffisant et vous pouvez lui apporter de l’azote par exemple avec du purin d’orties. Elle aime les terres humides et profondes car ses racines peuvent atteindre jusqu’à 1,50 m !

Eclaircir ma consoude

Eclaircissez à la levée, en ne gardant que les plants les plus vigoureux.

Repiquer ma consoude

Repiquez au printemps suivant à l'emplacement définitif en prévoyant 50 cm entre chaque plant. Choisissez bien l’endroit, car avec ses profondes racines, il est très difficile de déplacer la consoude !

Arroser ma consoude

Arrosez copieusement les premières semaines, puis surveillez l'humidité de la terre au pied, la première année... Après, vous pourrez la laisser tranquille !

Planter ma consoude

La plantation de plants achetés en godets peut avoir lieu d’octobre au printemps : plantez en terre humide et profonde, tout les 0,50 à 0,70 m.

Pailler ma consoude

Paillez, en début de saison, afin qu’elle ait toujours les pieds humides et au frais.

Surveiller ma consoude

Soignez-la ! En cas de printemps sec, la consoude peut être sujette attaques d’altises. Paillez son pied pour prévenir ce fléau et en cas d’invasion, n’hésitez pas à utiliser du purin d’ortie dilué.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes