Coronille

Un arbuste facile et rustique, à la floraison abondante.
Nom commun : Coronille
Nom latin : Coronilla
Famille : Fabacées
Catégorie : Vivaces
Type de plante: Vivace
Débutant
Débutant
Sobre
Sobre
Les coronilles (du latin Coronilla) forment un genre composé d'une demi-douzaine d'espèces de la famille des Fabacées - celle des pois! Ce sont des arbuste de rocaille au port étalé. Leurs feuilles alternes vertes sont découpées en folioles obovales ou oblongues, parfois de couleur vert-bleuté chez les cultivars de coronilles glauques. Les fleurs sont typiques de fabacées, regroupées en ombelles ou axillaires en tête de rameaux, souvent d’un jaune vif, parfois blanches ou rose, éventuellement tachées de pourpre. Il existe des variétés de petite taille, idéales pour les pots ou jardinières.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_2
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7b
Hauteur à maturité 15 - 200
pH 6.8 - 7

Planter ma coronille

Les coronilles apprécient un sol sec et bien drainé : ce sont des vivaces de rocaille ! Trempez les mottes dans un bac rempli d'eau pour bien les humidifier. Plantez-les quand l'eau ne s'écoule plus du godet. Préparez le sol : faites des trous, en laissant un espacement de 20 à 30 cm par pied, et mélangez la terre avec du terreau, du sable et de la poussière de tourbe, en mettant au fond du trou de plantation un amendement de fond comme le sang séché ou la corne déshydratée. Déposez-y les plants. Recouvrez de terre en tassant doucement pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arrosez.

Désherber ma coronille

Dans le cas des vivaces, désherber veut aussi dire arbitrer dans votre massif ; ne pas laisser trop se développer les plus vigoureuses, au détriment des plus lentes.

Arroser ma coronille

Arrosez pendant quelques semaines après plantation, éventuellement durant la période estivale s'il fait très sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles mais sans excès.

Fertiliser ma coronille

Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec un griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Multiplier ma coronille

Vous pouvez diviser la touffe en automne. Choisissez des plants anciens, qui ne fleurissent plus beaucoup. Déterrez-les à l'aide d'une fourche-bêche en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Enfoncez la fourche-bêche au centre de la touffe pour la diviser, d'un coup franc. Replantez sans attendre les deux touffes.

Pailler ma coronille

Paillez les pieds des coronilles, cela vous évitera de l'arrosage et du désherbage en été, et - même si elles sont plutôt rustiques : cela protégera les racines du froid en période hivernale.

Rabattre ma coronille

Avant toute chose, sachez que rabattre des coronilles n'est pas indispensable - mais cela peut être bénéfique pour revitaliser un pied ! A noter également, les variétés glauques n'apprécient pas les tailles sévères. Si besoin, donc, en hiver, de février à avril, avant la reprise de la végétation, rabattez les coronilles presque jusqu'au pied au sécateur. Cela densifie les plants trop dégarnis du pied.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes