Hoya

Grimpantes tropicales originaire d'Asie, à superbes inflorescences globuleuses.
Nom commun : Hoya
Nom latin : Hoya spp.
Famille : Asclépiadacées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Persistante
Persistante
Intérieur
Intérieur
Petit pot
Petit pot
Le genre Hoya regroupe plusieurs espèces de plantes d'intérieur. Elles sont originaires des zones tropicales humides d'Asie, et ne supportent pas les températures inférieures à 13°C. Ce sont des plantes à croissance lente, donc ne vous étonnez pas si la votre semble stagner. Leurs feuilles sont simples et opposées, souvent épaisses ou succulentes, vertes. Ces grimpantes prennent un port retombant en l'absence de fixation à un support. Les hoyas ne supportent pas la pleine lumière, et préfèrent un substrat bien drainant, tel qu'un mélange d'écorce, de sable et de sphaigne. Il convient de garder la terre toujours légèrement humide.

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_5
Résistance au gel Faible
Zone USDA 12a
Hauteur à maturité 15 - 500
pH 6.5 - 7.2

Identifier mon hoya

Les Hoya portent des feuilles à l'aspect cireux, simples et opposées, souvent épaisses ou succulentes, vertes. Ces grimpantes prennent un port retombant en l'absence de fixation à un support. Leurs inflorescences apparaissent entre mars et novembre, elles sont hémisphériques, composées de fleurs à cinq pétales et cinq sépales.

Planter mon hoya

Plantez votre hoya dans un mélange de terreau, de sphaigne et de sable, dans un pot, à l'intérieur. Prévoyez un emplacement à lumière tamisée en serre.

Arroser mon hoya

Les hoya n'aiment pas les arrosages excessifs, et encore moins le calcaire. Pour palier à la trop faible humidité atmosphérique de nos intérieurs, privilégiez un bassinage - du fond du pot uniquement pour ne pas tremper les racines - tous les 3-7 jours. Le rythme passe à un arrosage tous les 15 jours durant l'hiver. Utilisez une eau de pluie tiède, le matin, pour laisser le pot sécher dans la journée. Ne mouillez surtout jamais le coeur de la plante.

Fertiliser mon hoya

Entre mars et septembre, vous pouvez booster votre hoya avec un engrais liquide riche en potassium - vive le jus de compost de peaux de bananes ! Mettez-en tout les 15 jours.

Surveiller mon hoya

Surveillez araignées rouges, pucerons et cochenilles ! D'abord, ces fameuses araignées rouges ! Il s'agit non pas d'une araignée, mais d'un acarien. Elle absorbe le contenu des cellules, les feuilles deviennent alors marbrées (jaune-blanc-argent), on observe parfois de fines toiles. Ces acariens attaquent principalement le dos des feuilles. Pour vérifier leur présence, imbibez d'eau un coton et passez-le sous les feuilles : vous remarquerez de minuscules tâches rouges. Pour vous en débarrasser, sachez que ces araignées détestent l'eau ! Préparez une solution à base de savon noir : 20g de savon, 1 litre d'eau et 30mL d'alcool à brûler. Pour les cochenilles, essayez le bicarbonate de soude (1 cuillère à café dans un litre d'eau, additionnée d'un peu de savon !

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes