Hysope

L’hysope est une jolie plante aromatique facile à cultiver dans votre jardin, qui vous permettra de faire de délicieuses infusions facilitant les digestions difficiles!
Nom commun : Hysope
Nom latin : Hyssopus officinalis
Famille : Lamiacées
Catégorie : Vivaces
Type de plante: Vivace
Comestible
Comestible
Gros pot
Gros pot
Hyssopus officinalis - l'hysope - est un sous-arbrisseau vivace cousin des menthes, poussant spontanément sur les collines arides jusqu'à 2 000 m d'altitude du bord méditerranéen et des Pyrénées orientales. Son feuillage formé de feuilles étroites allongées et opposées exhale un parfum recherché, rappelant un peu celui des menthes sauvages, et la floraison en épis de juin à septembre est le plus souvent d'un bleu violet profond, quoi que certaines variétés arborent des fleurs blanches ou rose. Rustique jusque -15°C, il peut disparaitre en hiver à la faveur de gels prolongés - mais il repartira en général du pied au printemps

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_3
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 45 - 60
pH 6.5 - 6.8

Semer mon hysope

Les semis d'hysope est très facile. Semez à la volée à partir de mai, en sol ordinaire. Sur une terre fine et bien nivelée au râteau, semez en lignes espacées de 30 cm ou à la volée, puis arrosez en pluie fine. Les graines germeront au bout de 15 jours environ.

Planter mon hysope

L'hysope aime pousser à mi-ombre : le plein soleil ralentit sa croissance, et vous demandera inutilement plus d'arrosage ! Elle supporte le gel (jusque -15°C) et repoussera facilement au même emplacement d'année en année. Le sol doit être bien drainé pour éviter l’eau stagnante : en pot l'idéal est un substrat fait de terreau, avec un ajout de 10 % de sable, mais l'hysope n'est pas très difficile ! En intérieur, derrière une fenêtre, ou sur un balcon, en pot ou dans une jardinière : si vous souhaitez la garder en pot, replantez la immédiatement après l’achat dans un pot plus grand - un simple pot en terre cuite fera l'affaire ! Plantez-la dès avril pour profiter de ses feuilles dès les beaux jours.

Arroser mon hysope

L'hysope apprécie plutôt les sols secs : arrosez surtout juste après la plantation, en cas de période très chaude, et bien sûr si vous cultivez l'hysope en pot. Une règle d'or : ne jamais arroser en plein soleil : cela peut brûler le feuillage et cela gaspille l'eau. Arrosez plutôt le soir, mais pas trop tard.

Pailler mon hysope

Vous pouvez pailler entre les plants, une à deux semaines après la plantation, à l'aide d'un paillage conservant bien l'humidité. Cela limitera l'évaporation au niveau du sol, et donc les besoins en arrosage et en désherbage.

Récolter mon hysope

Vous pouvez cueillir les feuilles tout au long du printemps et de l’été selon vos besoins. Choisissez de préférence les feuilles les plus importantes en sectionnant la tige complète pour favoriser la naissance de nouvelles pousses. Il est préférable de cueillir la matin avant que le soleil ne vienne altérer la qualité aromatique des feuilles. Profitez en également pour supprimer tous les bourgeons, dont la croissance fatiguerait votre plant au détriment des feuilles !

Multiplier mon hysope

La division des pieds s'opère en général au printemps ou à l'automne. Commencez par déterrer le pied avec les racines, séparez les plants doucement, et replantez chaque tronçon, dans un mélange de terre de jardin et terreau, éventuellement additionné d'un peu de compost. Arrosez copieusement pendant deux à trois semaines.

Rempoter mon hysope

Rempotez tous les ans les plants en pot, en ajoutant un peu de compost : l'hysope ne réclame pas grand chose, mais sa culture en pot la rendrait anémique sans apport, et le rempotage lui donnera un coup de jeune !

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes