Iris de Louisiane

Iris originaires de Louisiane, qui apprécient l'humidité.
Nom commun : Iris de Louisiane
Nom latin : Iris louisiana
Famille : Iridacées
Catégorie : Vivaces
Type de plante: Vivace
Soiffarde
Soiffarde
Ce groupe d'iris rhizomateux non barbus de 40 à 120 cm se distingue car il pousse dans les milieux humides, et forme des tiges sinueuses. Il porte des fleurs de couleurs diverses, à trois sépales largement ouverts vers l'extérieur, et à trois pétales dressés.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_2
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Hauteur à maturité 40 - 120
pH 6.4 - 7

Identifier mes iris rhizomateux

Les iris barbus présentent des poils blancs ou colorés sur les sépales. Les iris non barbus ont des sépales unis et des anthères qui ressemblent à de petits pétales. Les iris ornés à crêtes développent des crêtes sur chaque pétales. Facile !

Planter mes iris rhizomateux

La meilleure période, c'est de juin à octobre, pour que vos iris aient le temps de s'établir avant l'hiver. Pour les conditions, il faut distinguer les cas - faisons simple : Les iris barbus préfèrent un sol bien drainé, riche, neutre ou légèrement calcaire, en plein soleil. Les iris non barbus se plaisent au soleil ou à mi-ombre, dans un sol limoneux, bien drainé, neutre à légèrement acide. Les iris à crêtes poussent au soleil ou à mi-ombre, dans un sol riche. Préparez le sol par un bêchage, pour le décompacter sans forcément le retourner avec une bêche à dent ou une grelinette, par un griffage et par un ratissage. Ajoutez un amendement du type or brun si le sol n'est pas très riche. Plantez le rhizome sur une petite butte hors de l'humidité : il doit pratiquement être affleurant. Tassez doucement, arrosez copieusement ! Vous pouvez planter les Iris par petits groupes d'une même variété pour réaliser de jolies zones colorées.

Arroser mes iris rhizomateux

Arrosez pendant quelques temps après la plantation, puis surtout en été, jusqu'à la fin de la floraison. Les iris ne doivent pas être arrosés après la floraison, c'est leur période de dormance !

Désherber mes iris rhizomateux

Surveillez les iris rhizomateux et arbitrez les conflits de voisinage, car ils s'étendent lentement mais sûrement.

Rabattre mes iris rhizomateux

Les vivaces caduques ne conservent pas leurs parties aériennes durant l'hiver ; elles survivront par leur système souterrain. En fin de saison, le feuillage et les hampes florales desséchés peuvent être coupés sans arrière pensées. Ne touchez ni la racine ni les futurs bourgeons qui pointent du sol.

Fertiliser mes iris rhizomateux

La plupart des iris sont assez exigeants (les non barbus un peu moins que les autres) - on peut leur donner un coup de pouce de manière simple : mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec une griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Multiplier mes iris rhizomateux

Multiplier vos iris rhizomateux par division entre juillet et septembre ! Faites le tous les 3 ou 4 ans, cela ne peut que leur faire du bien. Divisez la touffe à l'aide d'une bêche, en fonction de son développement, de son encombrement, et de vos envies. Cela permettra, en plus de la multiplier, de l'éclaircir. Plantez une fourche-bêche à une vingtaine de centimètres de la touffe, enfoncez puis relevez : soulevez la motte. Si le sol est lourd, procédez en plusieurs étapes en faisant le tour de la motte. Retirez les fleurs fanées ainsi que les tiges sèches ou abîmées. Scindez en deux parties la touffe à l’aide d’une bêche droite bien aiguisée et nettoyée, voire stérilisée - au risque de vous retrouver avec des champignons sur les rhizomes... Préparez un trou de terre ameublie pour accueillir le ‘nouveau sujet’. L’apport d’engrais n’est pas indispensable même si un peu d’or brun ne peut pas faire de mal. Tassez la terre autour du pied. Arrosez abondamment la plantation et veillez à l’arrosage dans les premiers temps s’il ne pleut pas en quantité. La reprise est généralement facile.

Pailler mes iris rhizomateux

Paillez les pieds des vivaces, cela vous évitera de l'arrosage, du désherbage, et fournira même une légère fertilisation au sol en se décomposant. Pour choisir, sachez que le bois broyé sec est le plus inerte, mais qu'il tiendra plus longtemps. Le broyat frais et les feuilles enrichissent davantage le sol, mais doivent être renouvelés plus souvent. Les tontes de pelouse sont à employer en couche de 1 cm maximum mélangés avec autre chose. Paillez sur au moins 3 cm d'épaisseur pour avoir une bonne efficacité, et pas seulement un effet cosmétique.

Surveiller mes iris rhizomateux

Limaces et escargots sont friands de n'importe quelle partie de la plante. Attirez-les plus loin avec une offrande de farine, des restes de végétaux ou des plantations dédiés. Les iris barbus craignent la pourriture bactérienne et les taches foliaires, tandis que les non barbus souffrent de la pourriture grise. Les thrips dévorent également les feuilles.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes