Kalanchoé

Ce genre est difficile à décrire, tellement il varie d'une espèce à l'autre. Ce sont généralement des plantes d'intérieur à feuilles persistantes, charnues, décoratives, et à la floraison très colorée.
Nom commun : Kalanchoé
Nom latin : Kalanchoe
Famille : Crassulacées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Le genre kalanchoe est composé de 200 espèces originaires de tout l'hémisphère Sud, d'Arabie Saoudite et du Yémen, et qui sont très diversifiées. Ce sont des plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces qui ont en commun leur faible rusticité et leurs feuilles persistantes et charnues. La plupart des espèces vendues en France sont vivaces. Pour les cultiver à l'intérieur il faut un emplacement lumineux non brûlant, et un mélange de terreau très drainant, car ils n'apprécient pas les sols détrempés. En extérieur mieux vaut les cultiver dans les régions méridionales, car la plupart ne supportent pas la chaleur en dessous de 12°C. Attention, certains kalanchoe sont toxiques. Les feuilles sont dentées ou dentées, opposées ou composées et pennatiséquées, parfois pennées, très rarement disposées de façon alterne ou verticille. Les fleurs s'ouvrent la journée, sont composées de quatre lobes et elles s'organisent en panicules au sommet des tiges. Les kalanchoés mesurent entre 15 et 150 cm.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_5
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 10a
Hauteur à maturité 15 - 150
pH 6 - 7

Identifier mon kalanchoe

La plupart des kalanchoés cultivés sont vivaces et herbacés, mais il existe 200 espèces, certaines annuelles, d'autres bisannuelles, certaines arbustives. Les feuilles sont dentées ou crénelées, opposées ou composées et pennatisequées, parfois pennées, très rarement disposées de façon alterne oue ne verticille. Les fleurs s'ouvrent la journée, sont composées de quatre lobes et elles s'organisent en panicules au sommet des tiges. Les kalanchoés mesurent entre 15 et 150 cm.

Planter mon kalanchoe

Plantez au printemps votre kalanchoé en pot dans du terreau ou du compost décomposé mêlé à du sable, sur une couche de graviers non calcaires. Certains conseillent d'ajouter de la tourbe, mais les tourbières sont des milieux protégés non renouvelables, alors à vous de voir... Placez les kalanchoé à la lumière vive non brûlante. Pour les kalanchoé plantés en pleine terre, placez-les à mi-ombre, dans un sol très drainé, riche en humus.

Arroser mon kalanchoe

Les kalanchoe n'aiment pas le calcaire, alors utilisez plutôt de l'eau filtrée. Durant la croissance, un arrosage par semaine suffit. En hiver il faut espacer les arrosage de plus de 10 jours.

Rempoter mon kalanchoe

Renouvelez le mélange de vos kalanchoés tous les deux ans. Utilisez un pot plus grand si vous pouvez. Dépotez-les, taillez les racines extérieures et remplacez-les par du terreau décomposé et du sable. Si vous n'avez pas de contenant plus grand ou que votre kalanchoé est trop gros, remplacez seulement le mélange en surface.

Sortir mon kalanchoe

A partir de mi-mai, n'hésitez pas à sortir votre kalanchoé pour le renforcer. Placez le pot à mi-ombre, ou alors plantez-le en terre dans un endroit très drainé et humifère, non calcaire.

Rentrer mon kalanchoe

Dès que les températures redescendent autour de 10°C, rentrez votre kalanchoé et placez-le à la lumière, au chaud.

Surveiller mon kalanchoe

Vous voyez des dégâts sur votre kalanchoé ? Soupçonnez en premier lieu un excès d'humidité ou de calcaire. En intérieur, les pucerons et les cochenilles farineuses s'en nourrissent, vous pouvez les faire tomber avec un mélange de savon noir.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes