Néflier du Japon

Le néflier du Japon est un arbre qui se plait en climat doux, qui porte un beau feuillage persistant et fournit une ombre dense. Les fruits ne sont pas des nèfles, mais des "bibaces" comestibles oranges.
Nom commun : Néflier du Japon
Nom latin : Eriobotrya japonica
Famille : Rosacées
Catégorie : Arbre
Type de plante: Vivace
Le néflier du Japon - Eriobotrya japonica - n'est pas directement apparenté au néflier commun - Mespilus germanica. Ils appartiennent à la famille des Rosacées, mais le néflier commun supporte bien mieux le froid et porte des feuilles caduques. Le néflier du Japon est un arbre souvent rencontré en climat méditerranéen, car il a besoin de soleil et de chaleur pour fructifier. En climat tempéré plus rude, il sert juste pour l'ornement, même s'il tolère des gelées à -15°C. Cet arbre atteint 10 mètres de hauteur en climat favorable, et prend une forme plutôt "arrondie". Il porte des feuilles persistantes très caractéristiques, lustrées et légèrement gaufrées, ovales, légèrement dentées et qui mesurent une vingtaine de centimètres de longueur. Les fleurs se forment au bout des rameaux, en automne. Les fruits - surnommés bibaces dans le sud - se forment entre novembre et avril, ils sont sensibles aux gelées inférieures à -3°C. Les fruits doivent être consommés rapidement car ils ne sont pas manipulables. Attention, les graines de néflier du Japon sont toxiques !

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 200 - 1000
pH 6 - 8

Identifier mon néflier du japon

Le néflier du Japon est un arbre qui atteint 10 mètres de hauteur en climat favorable, et prend une forme plutôt "arrondie". Il est originaire de Chine. Il porte des feuilles persistantes très caractéristiques, lustrées et légèrement gaufrées, ovales, légèrement dentées et qui mesurent une vingtaine de centimètres de longueur. Les tiges sont couvertes d'un duvet clair. Les fleurs se forment au bout des rameaux, en automne. Les fruits - surnommés bibaces dans le sud - se forment entre novembre et avril, ils sont sensibles aux gelées inférieures à -3°C. Les fruits doivent être consommés rapidement car ils ne sont pas très résistants aux manipulations. Attention, les graines de néflier du Japon sont toxiques !

Planter mon néflier du japon

En pleine terre, plantez au printemps en sol drainé, humifère, de préférence acide, au soleil. Le néflier du Japon tolère les sols neutres ou alcalins, mais il est plus vigoureux en sol acide. Creusez un trou de 20 cm plus grand que la motte, et plantez sans enterrer le collet. Fournissez un tuteur solide à votre arbre, enfoncé au fond du trou. Attachez-le avec un ou deux liens souples adaptés. Tassez bien la terre au fur et à mesure que vous la redisposez dans le trou. Ne mélangez pas les couches du sol. Formez une grande cuvette, et arrosez avec au moins deux arrosoirs. En pot, plantez dans de la terre franche mélangée à du terreau, et disposez au fond du bac des graviers pour un bon drainage. Choisissez un pot le plus grand possible. Vous pouvez le cultiver quelques années dans un grand bac d'une cinquantaine de centimètres, mais à terme il sera limité par la taille du contenant.

Arroser mon néflier du japon

Arrosez surtout à la plantation, et une fois par semaine le premier mois. Ensuite, la première année gardez un œil sur votre néflier du Japon. Les années suivantes, il ne craindra plus les sécheresses.

Récolter mon néflier du japon

Récoltez régulièrement entre l'automne et le printemps et consommez-les fruits rapidement, car ils s'abîment assez vite.

Tailler mon néflier du japon

Taillez au printemps, après la récolte, en raccourcissant les extrémités de branches, et éventuellement en éclaircissant le coeur de l'arbre. Supprimez les branches qui se croisent et celles qui ont séché.

Détuteurer mon néflier du japon

Après 2 ans retirez le tuteur, la fixation pose plus de problèmes qu'elle n'en règle, donc retirez-le.

Surveiller mon néflier du japon

Surveillez les signes de feu bactérien : les pousses aux extrémités des branches sèchent sans raison apparente. Dans ce cas il faut brûler les parties atteintes très très vite. Les fruits sont parfois attaqués par des petites mouches qui pondent dedans, on ne peut pas traiter, il faut simplement éviter les parties "visités". Les pucerons provoquent la "fumagine", qui produit comme des taches noires qu'on peut nettoyer avec du savon noir si l’arbre n'est pas trop gros.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes