Oseille

A la fois plante aromatique au goût acide et plante ornementale, l'oseille est facile à cultiver !
Nom commun : Oseille
Nom latin : Rumex
Famille : Polygonacées
Catégorie : Potager
Type de plante: Vivace
L'oseille est une plante bio-indicatrice des sols "riches". D'où l'expression "avoir de l'oseille". Rumex - l' oseille - est un genre de plantes herbacées dicotylédones de la famille des Polygonacées, qui comprend également le sarrasin et la rhubarbe. Il pousse à l'état sauvage en Europe et en Asie septentrionale, ainsi qu'en Amérique du Nord, et plusieurs espèces sont cultivées comme plantes potagères pour leurs feuilles comestibles.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_2
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 15 - 100
pH 6 - 7

Identifier mon oseille

Rumex -l' oseille - est un genre de plantes herbacées dicotylédones de la famille des Polygonacées. Ses feuilles mesurent jusqu'à 15 cm de long et sont arrondies, de couleur vert clair : elles ressemblent à celles de l'épinard. Le fruit très reconnaissable est un akène pourvu de trois ailes membraneuses; les fruits sont regroupés en grappes.

Semer mon oseille

L'oseille apprécie les sols lourds et argileux, neutres à acides, très humifères, et tolère difficilement les sols calcaires. Il supportera aisément la culture en pot sur le rebord d'une fenêtre à la maison, mais aussi bien sûr la pleine terre, en massif, rocaille ou au potager. Trouvez lui une exposition mi-ombre ou un soleil léger. Semez en pépinière de mars à juin, ou en place après les dernières gelées. Recouvrez les graines d'environ 1 cm de terreau fin. Vous arroserez fréquemment les semis pour conserver une terre humide.

Repiquer mon oseille

Pour les semis faits en pleine terre, repiquez les plants tous les 20 cm lors de l'apparition de 3 ou 4 feuilles. Repiquez les semis sous abri en godets individuels, là aussi lors de l'apparition de 3 ou 4 feuilles. Vous mettrez en place en pleine terre une fois tout risque de gelées écarté.

Associer mon oseille

Au potager, placez-le en compagnie des asperges, du cresson, des carottes, des épinards, des fraises, des haricots, des pois, des radis, des salades, des tomates mais aussi de la rhubarbe.

Planter mon oseille

Pour les plantes achetées en godet, plantez l'oseille au printemps ou à l'automne, sachant que dans les régions au climat doux, la plantation peut se réaliser toute l'année hors période de gel.

Arroser mon oseille

Arrosez régulièrement les semis, et surveillez en cas de fortes chaleurs. Sachez, si vous souhaitez récolter, que l'oseille se révèle plus amer s'il est cultivé en sol humide! Pour la culture en pot, arrosez 1 ou 2 fois par semaine en période chaude, 1 fois toutes les 2 semaines le reste de l'année si nécessaire.

Pailler mon oseille

Paillez le pied dans dans les semaines qui suivent la mise en place définitive, pour maintenir le substrat humide. Dans les régions au climat froid et même si la plante est rustique, prévoyez un paillage au pied pour l'hiver.

Rempoter mon oseille

Rempotez annuellement, idéalement en fin d'automne l'oseille cultivée en pot, en changeant une bonne partie du substrat.

Multiplier mon oseille

Divisez les touffes au printemps, tous les 3 ou 4 ans pour régénérer le pied. Déterrez la motte, et armez vous d'une bêche propre, aiguisée et même aseptisée : tranchez d'un coup sec, et replantez.

Récolter mon oseille

Récoltez au fur et à mesure des besoins en privilégiant les feuilles qui sont le plus développées. Vous pouvez récolter environ 3 mois après le semis, mais sachez que la récolte sera toujours plus productive dès la deuxième année de culture. Consommez frais - c'est meilleur ! - ou surgelez éventuellement.

Surveiller mon oseille

L'oseille est robuste mais elle est sujette aux attaques de limaces, de pucerons et de mouche de l'oseille. Les limaces adorent dévorer les jeunes feuilles, elles laissent une traînée brillante lors de leur passage sur la plante. Les méthodes usuelles fonctionnent plus ou moins : cendres, coquilles d'oeufs - mais les limaces raffolent de l'oseille ! Les pucerons sucent la sève des feuilles de la plante qui deviennent collantes, se recroquevillent et se déforment. Éliminez les pucerons à la main ou au jet d'eau ou vaporisez la plante avec de l'eau additionnée de savon noir - ou favorisez, dans le reste de votre jardin, la présence de leurs prédateurs directs : les coccinelles ! En leur ménageant un espace de vie, en laissant le gazon plus haut par exemple. La mouche de l'oseille dépose des larves sur les feuilles. Celles-ci creusent des galeries qui font mourir les feuilles. Eliminiez les feuilles atteintes, et ne les compostez pas.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes