Pyracantha

Le pyracantha est surtout remarquable de loin pour ses baies colorées décoratives et son feuillage persistant. De très près on remarque davantage la douleur infligée par ses épines acérées...
Nom commun : Pyracantha
Nom latin : Pyracantha
Famille : Rosacées
Catégorie : Arbuste
Type de plante: Vivace
L'autre nom du pyracantha est "buisson ardent" - mais il n'y a sans doute pas de rapport avec l'ancien testament et le buisson de Moïse, parce que même une voix immatérielle hésiterait à se cacher au milieu de tant d’épines. Le pyracantha est donc un arbuste ramifié dès sa base, à feuilles oblongues persistantes, facile d'entretien, qui a été très utilisé dans les seventies pour former des haies infranchissables. Le feuilles sont organisées de façon alterne sur la branche. Les pyracantha supportent les sols difficiles, et le plein soleil. Ils peuvent atteindre 4 mètres en tout sens, donc inutile de beaucoup les serrer en haie. En fin de printemps et en début d'été les branches se couvrent de fleurs blanches qui forment ensuite des baies rouges, oranges ou jaunes toxiques pour l'homme qui persistent très longtemps sur les branches.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_5
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 100 - 1000
pH 6 - 7

Identifier mon pyracantha

Le pyracantha est un arbuste au feuillage persistant, alterne, aux feuilles oblongues, sans pétiole. En fin de printemps il forme des fleurs blanches à cinq pétales très nombreuses, en corymbes pendantes. Les rameaux se terminent par des épines, qui sont en fait les bourgeons de l'année suivante. En automne les fleurs se transforment en baies rouges, oranges ou jaunes très nombreuses. L'arbuste a un port spontanément large, avec plusieurs troncs dès la base.

Planter mon pyracantha

Plantez les pyracanthas d’octobre à mars hors période de gel - une plantation avant l'hiver permet un meilleur enracinement - au soleil ou à mi-ombre. Le pyracantha accepte de bonne grâce tout type de sol. En haie, séparez chaque pied de 50 cm à 1 m pour une haie entre 1 et 2 m de haut. A savoir : plus vous planterez "serré", moins vos pyracanthas se déploieront en hauteur ! Avant la plantation, taillez les racines abîmées, et les branches pour équilibrer le volume racinaire et le volume aérien. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassinez les racines avant la plantation, ça améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Plantez en faisant bien attention de ne pas enterrer le collet de la plante. Formez une cuvette autour du pied qui servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez la terre autour des racines - n'hésitez pas à utiliser tout le poids du corps ! Arrosez enfin jusqu'à remplir la cuvette de plantation, au moins deux arrosoirs !

Arroser mon pyracantha

Arrosez copieusement les premières semaines, selon la météo. Au delà de la première année, vous ne devriez plus avoir à vous en soucier. Procédez à des arrosages copieux et peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Il convient donc d'arroser à satiété, jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.

Tailler mon pyracantha

En haie, taillez vos arbustes au printemps et à l’automne. Faire deux tailles permet de ne jamais travailler sur de gros rameaux, et d'avoir un meilleur résultat. Les premières années soyez patient, taillez plus près du tronc que ce que vous désirez à long terme ; il faut que vos pyracanthas se ramifient régulièrement. Sinon vous n'obtiendrez jamais un résultat dense sur toute la surface. Si vous avez déjà une très vieille haie de pyracanthas et que vous constatez régulièrement la mort de certains pieds, il y a une solution. Il faut la raccourcir de 20 cm en tout sens, pour permettre à la lumière de rentrer jusqu'au milieu, et de rajeunir les pieds. En isolé, le principe est totalement différent ! Ne taillez qu'une fois par an, et enlevez les fourches des branches centrales pour laisser passer la lumière. Si besoin, vous pouvez aussi raccourcir les branches envahissantes, mais avec un sécateur ou un sécateur à deux mains, pas au taille haie !

Surveiller mon pyracantha

Le pyracantha peut être victime du feu bactérien, qui est dû à une bactérie parasite. En cas d'attaque on remarque des chancres sur l'écorce, mais surtout les feuilles et les fleurs deviennent noires. Dans ce cas votre plante est perdue, il faut la couper, et la brûler sans attendre. Désinfectez bien vos outils ensuite.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes