Gomphostigma virgatum

Un cousin sud-africain du buddleia, qui gagne à être connu !
Nom commun : Gomphostigma virgatum
Nom latin : Gomphostigma virgatum
Famille : Scrophulariacées
Catégorie : Arbuste
Type de plante: Vivace
Plein vent
Plein vent
Frileuse
Frileuse
Fleurie
Fleurie
Gomphostigma virgatum est un arbuste persistant ressemblant à un genêt touffu avec son port arqué, aérien, et ses rameaux souples, ses petites fleurs blanches légèrement parfumées et son feuillage argenté. Il peut résister à de courtes gelées de l'ordre de -10°C, en sol suffisamment drainé.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_1
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Hauteur à maturité 100 - 150
pH 6.3 - 6.7

Planter mon gomphostigma

Placez votre gomphostigma en situation ensoleillée, dans une terre très bien drainée voire sablonneuse, neutre à acide. Il appréciera un peut d'ombre aux heures les plus chaudes de la journée Plantez en pleine terre au printemps pour qu'il soit suffisamment enraciné pour supporter le premier hiver. Le gomphostigma ne supportera que de brèves gelées: dans les régions ou le gel est fréquent, il faudra le cultiver en pot afin de pouvoir mettre celui-ci à l’abri en hiver.

Protéger mon gomphostigma

Pour l’aider à passer l’hiver, protégez votre gomphostigma des vents froids - qui sont son seul véritable ennemi ! - en apportant à son pied un bon paillis de feuilles. Si votre gomphostigma est en pot et que vous ne pouvez pas le rentrer, abritez-le des vents en le rapprochant des murs, en le surélevant éventuellement du sol pour éviter le contact direct, et protégez si possible le pot lui-même en l'entourant de plastique bulle : c'est moche mais ça protège !

Arroser mon gomphostigma

Arbuste des bords de rivières, le gomphostigma supporte malgré tout assez bien une légère sècheresse. Arrosez parcimonieusement pendant quelques semaines après la plantation, et l'été en cas de période très sèche : vérifiez les besoins en enfonçant le doigt de quelques centimètres dans le substrat, et arrosez si tout est sec. En pot, et selon la taille du pot, il vous faudra parfois prévoir un complément - même chose, vérifiez au doigt !

Rempoter mon gomphostigma

Si vous gardez votre gomphostigma en pot, prévoyez si possible un rempotage tous les 2 à 3 ans, dans un simple terreau et un pot légèrement plus grand. Sinon, surfacez : grattez et enlevez la couche supérieure du mélange, et remplacer le par du terreau neuf ou un peu de compost bien décomposé.

Tailler mon gomphostigma

Une taille énergique en fin d'hiver ou au début du printemps permet d'accentuer le port touffu de cette plante et d'augmenter sa floraison future.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes