Thym

Le thym... arbuste persistant, assez résistant au froid, peu exigeant, qui parfume les tisanes... et les grillades !
Nom commun : Thym
Nom latin : Thymus vulgaris L.
Famille : Lamiacées
Catégorie : Arbuste
Type de plante: Vivace
Plein soleil
Plein soleil
Comestible
Comestible
Sobre
Sobre
Le thym "vulgaire" - Ce n'est pas une injure ! - est un petit arbuste de 30 cm, de culture facile, à condition de le mettre au soleil dans un sol calcaire bien drainé, et de le tailler après la floraison pour le garder bien compact. Les autres espèces ont des conditions de culture proches, mais attention, les espèces T. cilicius, T. longiflorus et les T. membranaceus sont gélives au nord de la Loire. Le thym est utilisé en médecine naturelle pour traiter les voies respiratoires.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Besoins en eau
Granulométrie plants.granulometry_3
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Hauteur à maturité 15 - 30
pH 7 - 8

Identifier mon thym

Le thym est un sous-arbrisseau buissonnant, à feuilles linéaires, elliptiques, soyeuses, aromatiques, vert-grisâtres. Floraison pourpre ou blanche, de mai à octobre, en grappes verticillées. Mais franchement, frottez le feuillage et vous l'identifierez à l'odeur sans trop de problème !

Semer mon thym

Il est possible de semer le thym - que ce soit pour une culture au jardin, en annuelle, ou en pot à l'intérieur. Pour des plantations futures au jardin, semer environ 4 mois avant la plantation. Semez en terrine, profonde de 6 à 8 cm, sans oublier de placer un lit de graviers au fond comme couche drainante. Utilisez un mélange de sable et de terreau finement tamisé. Tassez avec une planchette de bois : le terreau ne doit pas atteindre le rebord de la terrine pour éviter les débordements lors de l’arrosage. Répartissez les graines uniformément sur toute la surface du terreau, puis recouvrez de quelques millimètres de mélange et tassez à nouveau. Arrosez en pluie fine pour ne pas découvrir les graines, sans détremper le substrat. Placez le contenant dans une pièce claire, mais sans soleil direct, à une température minimale de 18 à 20 °C. Arroser peu jusqu'à la levée. Lorsque les plants auront quelques feuilles, vous pourrez procéder à un repiquage en terrine, dans le même mélange, en les espaçant de 4 centimètres environ.

Planter mon thym

Plantez au soleil, dans un sol calcaire bien drainé. Le mieux est de le faire en automne ou au début du printemps. Faites un trou deux fois plus large que la motte, et plantez sans enterrer le collet. En pot, donnez à votre thym de la terre calcaire, ou ajoutez un peu de chaux s'il n'a que du terreau. Arrosez après la plantation.

Tailler mon thym

La taille est importante pour garder votre thym bien compact. Après la floraison, rabattez le bout de chaque branche d'1/3, et enlevez les branches mortes.

Arroser mon thym

Le thym a des besoins en eau très faibles ! Arrosez seulement en cas de sécheresse, le premier mois après la plantation, ou si les tiges se flétrissent.

Récolter mon thym

Récoltez l'extrémité des branches, et faites-les sécher pour les conserver jusqu'en hiver.

Pailler mon thym

Paillez peu une fois par an, en novembre, avec un broyat de bois à décomposition lente, ou avec un paillage minéral calcaire.

Rempoter mon thym

En pot, rempotez votre thym tous les 2-3 ans, en lui donnant un pot un peu plus grand, empli de terre calcaire mélangée à du terreau.

Multiplier mon thym

Multipliez votre thym par division des touffes adultes au printemps, quand elles deviennent très larges.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes