Ananas

Faire pousser soi-même ses ananas... Etes-vous prêts à relever le défi ? C'est plus facile que d'ânonner - mettre bas un âne - nous direz-vous, mais quand même !
Nom commun : Ananas
Nom latin : Ananas comosus
Famille : Broméliacées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Frileuse
Frileuse
A tailler
A tailler
Plein soleil
Plein soleil
Comestible
Comestible
Intérieur
Intérieur
Faire pousser des ananas est un peu un défi, parce qu'ils sont tous originaires de zones tropicales sud-américaines, ce qui implique de leur fournir chaleur, lumière et humidité toute l'année. L'idéal est encore de posséder une serre tropicale - ou de vivre sous les tropiques ;-) Ce sont des plantes vivaces persistantes, donc vous pourrez les garder de nombreuses années.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Faible
Zone USDA 12a
Hauteur à maturité 80 - 100
pH 5 - 6

Identifier mon ananas

Les arécas sont des palmiers à un ou plusieurs stipes, à feuilles arquées, pennées, disposées en bouquets terminaux. En été ils se parent de panicules de fleurs.

Planter mon ananas

En pot, plantez dans un mélange de tourbe et de sable, et disposez au fond du bac des graviers pour un bon drainage. Choisissez un pot d'au moins 15 cm en tous sens. Idéalement, placez le pot sur une couche de cailloux que vous garderez humides. Placez le pot à la lumière, sans soleil direct à l'abri des courants d'air et au chaud : cette plante ne supporte pas un température en dessous de 15°C, donc mieux vaut disposer d'une serre chauffée. Une humidité ambiante élevée est indispensable.

Semer mon ananas

Si vous avez la chance d'avoir eu des fleurs, ou si vous trouvez des graines, sachez que ce sera pas simple, mais rigolo ! Après avoir fait tremper les graines une nuit, on peut semer les graines en godet, au printemps, entre 26 et 28°C.

Rempoter mon ananas

Tous les deux ou trois ans, rempotez votre palmier, taillez 1/3 des racines, et remplacez 1/3 de la terre. Bon courage pour les gros arbres ;-) Non, on rigole ; dans ce cas vous pouvez "surfacer" : remplacez juste la terre de surface en ajoutant du terreau, ou du compost, sur une dizaine de centimètres.

Arroser mon ananas

Comment bien arroser ? Vous avez planté votre ananas dans de la tourbe, qui est acide, ne gâchez donc pas cette qualité en ajoutant de l'eau calcaire : utilisez plutôt de l'eau de pluie ! Maintenez juste la terre humide, pas besoin de fournir une piscine à votre ananas. Votre ananas aura besoin d'eau régulièrement les premières semaines après le rempotage, arrosez-le chaque jour durant les premiers temps. Ensuite, pendant la saison - de mars à octobre, arrosez deux fois par semaine. En hiver limitez les arrosages à un tous les dix jours.

Tailler mon ananas

Vous pouvez tailler les feuilles sèches, ça ne fait pas de mal, c'est plus joli, et ça stimule même la repousse !

Rentrer mon ananas

Rentrez vos palmiers en pot avant l'hiver, et stockez-les à l'abri des fortes gelées, près d'une fenêtre, idéalement avec un voilage : pas de soleil direct ! Oui, on a tendance à penser que les palmiers aiment le plein soleil comme sur la Croisette : l'Aréca est une plante de forêt, donc, d'ombre partielle... Et voilà pour l'explication.

Sortir mon ananas

En avril-mai, en tout cas après les dernières gelées matinales, si vous le pouvez, sortez vos pots ! Hop, tout le monde dehors! Trouvez leur un emplacement à l'abri du vent, si possible abrité du soleil direct, en tout cas les premiers jours : l'areca n'aime pas les chocs !

Surveiller mon ananas

Les ananas ne sont sensible qu'à un seul ravageur ; les cochenilles farineuses. Ce ne serait pas gravissime si ces dernières n'étaient pas le vecteur de viroses. Si vous voyez un rougissement des feuilles de votre ananas, c'est un symptôme d'attaque virale, et à ce stade il n'existe pas de remède. Donc, pour prévenir : surveillez le dos des feuilles, et si vous voyez de petits amas blancs : aspergez tous les 3-4 jours les feuilles d'un mélange d'un litre d’eau, d'une cuillère à café de savon noir liquide, d'une cuillère à café d’huile végétale et d'une cuillère à café d'alcool à 90°.

Vaporiser mon ananas

Pour compenser la faible hygrométrie en intérieur vous pouvez brumiser les palmes avec une eau non calcaire et placer sous la plante une coupelle remplie de billes d'argile et d'eau. Pensez à enlever régulièrement la poussière qui se dépose sur les feuilles avec une éponge humide : les feuilles rempliront mieux leur fonction de photosynthèse ! Tous les 15 jours durant la saison, un apport d'engrais liquide ordinaire - comme du jus de compost dilué au 1/10- aidera votre ananas.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes