Anthémis

L’anthémis, vivace gélive aux fleurs de marguerite, offre une floraison continue du printemps à l’automne. Facile, son entretien convient même aux débutants !
Nom commun : Anthémis
Nom latin : Anthemis spp.
Famille : Asteracées
Catégorie : Annuelle
A tailler
A tailler
Parfois confondue avec la marguerite, l’anthémis est une Astéracée qui vous offrira une très belle floraison du printemps jusqu’à l’automne. Relativement sensible au froid, c’est peut-être le seul inconvénient que l’on puisse lui trouver : il faudra la cultiver en pot ou en jardinière, car elle doit absolument être protégée du gel l'hiver.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Hauteur à maturité 15 - 30
pH 7 - 7

Identifier mon anthémis

Les anthémis sont des vivaces gélives de la famille des Asteracées. Leurs feuilles sont généralement lancéolées, grisâtres, lobées, basales. Les fleurs sont regroupées en capitules dont les ligules sont très colorées, parfois striées. Ces panicules ont la particularité de se refermer dès que la lumière baisse.

Planter mon anthémis

En terre ou en pot ? C'est simple, si chez vous la température descend durablement en dessous de -5°C, ce sera en pot ! On en trouve facilement au printemps, dans des pots souvent de taille déjà conséquente. Ne laissez pas votre anthémis dans le pot d'origine, mais rempotez le dans un pot légèrement plus grand - en terre cuite ! Plantez au printemps dans un lieu bien ensoleillé, dans un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable. En pleine terre pour les plus chanceux, choisissez un emplacement ensoleillé, en sol sableux, léger. Espacez les plants d'une dizaine de centimètres. Arrosez copieusement pour faciliter l'enracinement ("plombez", disent les jardiniers).

Arroser mon anthémis

En pot à l'intérieur, arrosez deux ou trois fois par semaine en saison, une fois tous les dix jours l'hiver. En pleine terre, les arrosages ne sont pas nécessaires, sauf en cas de sécheresse intense.

Entretenir mon anthémis

Pas de paillage pour l'anthémis, qui semble ne pas l'apprécier. Pas d'engrais non plus, ou peut être un simple amendement pour les plants en pot. Simple à cultiver, on a dit !

Pincer mon anthémis

Passez une ou deux fois par semaine pour retirer les fleurs fanées de vos anthémis, cela prolongera leur floraison.

Tailler mon anthémis

En mars, avant le départ de la végétation, taillez les pieds de votre anthémis pour redonner une forme compacte, en boule, grossièrement à la cisaille.

Arracher mon anthémis

Si votre anthémis est en terre et que vous n'imaginez pas qu'il survive à l'hiver, arrachez le avant de le voir geler ! Vous pouvez bien entendu choisir de le remettre en pot, en sortant toute la motte (sans la casser ni la fissurer, si possible) à l'aide de la bêche. Il faudra alors mettre le pot à l'abri pour l'hiver.

Rentrer mon anthémis

Rentrez les pots dès que les températures rafraîchissent dans un endroit sec et frais et ne les ressortez qu’au printemps.

Sortir mon anthémis

Hop, dehors ! Trouvez lui un lieu abrité et bien ensoleillé.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes