Camérisier

Un chèvrefeuille aux baies comestibles !
Nom commun : Camérisier
Nom latin : Lonicera caerulea var. kamtschatica
Famille : Caprifoliacées
Catégorie : Fruitier
Type de plante: Vivace
Comestible
Comestible
Rustique
Rustique
Le camérisier, ou chèvrefeuille comestible - appelé également Baie de mai ou Chèvrefeuille à baies de miel - est un petit chèvrefeuille non grimpant, ne dépassant pas 1,50 mètre et originaire... de Sibérie! De port buissonnant, son feuillage est caduc. Les feuilles vertes, légèrement bleu-gris, sont simples et ovales. Sa floraison discrète et sans parfum, au mois de mars, est composée de petites fleurs blanc crème, tubulaires à la base, s'épanouissant par paires, sur les turions. Les fruits mûrissent, comme son nom l'indique, au mois de mai. Ce sont les premières baies de la saison que vous pourrez récolter! De forme allongée, et de couleur bleu, elles sont charnues et recouvertes de pruines, une couche cireuse qui recouvre certains fruits, comme, par exemple, les prunes.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 100 - 200
pH 6 - 7

Identifier mon camérisier

Bien que techniquement un chèvrefeuille comme les autres - du genre Lonicera - le camérisier est un peu différent de ses cousins : il n'est pas grimpant! Mais son feuillage et ses baies s'en rapprochent, et comme eux, il offre un habitat de choix aux oiseaux - leur proposant gîte et couvert !

Planter mon camérisier

Le chèvrefeuille comestible est un arbre très rustique mais il craint la sécheresse, et apprécie moyennement les terrains calcaires. Plantez-le au soleil, sur un sol drainé, frais et humifère. Pour favoriser la pollinisation des fleurs et la production de fruits de votre chèvrefeuille comestible, il est conseillé de planter deux sujets, pas trop éloignés l'un de l'autre - c'est encore mieux en haie comestible !

Pailler mon camérisier

Votre chèvrefeuille est une plante de sous-bois : il aime les sols frais et meubles. Offrez lui un bon paillage à chaque début de saison, bien épais, même - et surtout ! - s'il est cultivé en pot.

Arroser mon camérisier

Le chèvrefeuille comestible craint la sècheresse. Durant l'été, arrosez-le régulièrement.

Tailler mon camérisier

Pas vraiment besoin de taille pour le camérisier ! Mais si vous souhaitez supprimer quelques branches, procédez après la récolte des fruits ou à la fin de l’hiver.

Surveiller mon camérisier

Le camérisier ne craint pas grand chose une fois qu’il est bien installé. Il peut néanmoins être victime d’un champignon, l’oïdium, qui se caractérise par une couche blanche ou grise sur les feuilles, et peut aussi subir une invasion de pucerons : les feuilles s’enroulent ou se recroquevillent, et si vous retournez quelques feuilles vous apercevez quelques parasites de couleur verte ou brune ! Aux premiers signes d'attaque, sortez le bicarbonate de soude ! En raison de son ph basique, le bicarbonate de soude empêche la formation des spores du champignon. Diluez 1 à 2 cuillère à café de bicarbonate de soude par litre d’eau et ajoutez 1 cuillère à café de savon de Marseille liquide ou de lait - ce qui permettra à la solution d'accrocher aux feuilles. Pulvérisez cette solution sous et sur les feuilles et renouvelez après toute grosse pluie.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes