Figuier lyre

Ambiance tropicale garantie !
Nom commun : Figuier lyre
Nom latin : Ficus lyrata
Famille : Moracées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Sobre
Sobre
Intérieur
Intérieur
Gros pot
Gros pot
Le figuier lyre est un petit arbre aux feuilles larges pouvant atteindre 3 mètres de haut dans nos intérieurs et jusqu'à 12 mètres dans son milieu naturel - la forêt tropicale africaine du Liberia jusqu’au Gabon. C’est d'ailleurs la seule région où l’on rencontre naturellement Ficus lyrata, puisque c’est également dans cette zone que l’on trouve l’espèce de guêpe indispensable à sa reproduction ! Ses feuilles - qui lui donnent son nom de "lyre" - sont alternes, coriaces, vert brillant, ondulées et présentent des nervures jaunes assez apparentes. Il est facile à vivre en intérieur, et supporte même des arrosages un peu sporadiques !

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9b
Hauteur à maturité 100 - 300
pH 6.6 - 7

Identifier mon figuier lyre

Les Ficus forment un genre dans la famille des Moraceae comprenant des arbres, des arbustes ou des lianes. Le figuier lyre est reconnaissable à ses grandes feuilles alternes, coriaces, vert brillant, ondulées, aux nervures jaunes assez apparentes.

Planter mon figuier lyre

Le figuier lyre se cultive en climat tempéré à l'intérieur, sous serre ou sous une véranda en été, puisque sa température de prédilection se situe entre 18 et 25° C et qu'il ne supportera pas qu'elle descende en dessous de 7° C. Placez-le en pleine lumière, sans soleil direct, dans un substrat riche et drainant. Evitez les bacs à réserve d'eau : les racines des ficus ne supportent pas d'avoir constamment les pieds dans l'eau.

Arroser mon figuier lyre

Dès que le sol devient sec sur un ou deux centimètres, arrosez de manière à humidifier tout le terreau. Pendant la période de croissance (printemps, été), l'arrosage sera plus régulier - une fois par semaine environ- mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante. A l'automne, espacez doucement les arrosages, jusqu'à l'hiver où un simple apport d'eau une fois par mois devrait suffire.

Vaporiser mon figuier lyre

Par temps sec, n'hésitez pas à vaporiser votre ficus avec de l'eau pas trop calcaire, nettoyez la poussière sur les feuilles : il n'en sera que plus beau et vous le protégerez ainsi des attaques d'araignées rouges - son principal ennemi !

Tailler mon figuier lyre

Une taille pas compliquée, qui donnera un coup de fouet à votre ficus ! Au début du printemps, lorsque vous commencez à sentir un début de reprise de la végétation, armez vous d'un bon sécateur, de ciseaux, d'une paire de gants et - astuce ! - d'une bâche ou d'un vieux tissu : elle servira à protéger le sol, car le ficus produit une sève blanche collante, le latex, mais aussi à recueillir les branches et feuilles pour faciliter l’évacuation. Le latex est une bonne chose : il protégera les coupes de maladies ! Vous pouvez faire un simple rafraîchissement de printemps, en raccourcissant la plupart des branches d'une dizaine de centimètres pour provoquer la croissance, ou éliminer plus radicalement des branches dénudées ou sèches - votre ficus appréciera et repartira de plus belle !

Fertiliser mon figuier lyre

En été, faites toutes les 2 semaines un apport d'engrais liquide pour plantes vertes. Vous pouvez également inclure dans le mélange terreux un engrais à libération lente sous forme de petites billes à l'occasion d'un rempotage. Oubliez tout apport dès l'automne.

Rempoter mon figuier lyre

A la sortie de l'hiver tous les 3 ou 4 ans, rempotez votre ficus ! Vous pouvez aussi rempoter avant, notamment si le pot tombe et bascule trop facilement : c'est le signe que votre ficus est trop à l'étroit ! Choisissez un pot de taille supérieure, environ 5 cm de plus de largeur que le pot initial - un pot en terre lourd et épais qui donnera de l'équilibre à votre plant : Ficus benjamina ayant un centre de gravité très élevé, il a tendance à basculer. Arrosez d'abord copieusement le pot initial, jetez au fond du nouveau pot des cailloux, des billes d'argile, des petites pierres pour le drainage, et ajoutez du terreau spécial plantes vertes, mélangé avec un peu de terre du jardin, le tout jusqu'à un tiers de hauteur du pot. Dépotez le ficus. Si le pot ne cède pas, vous pouvez le couper avec une paire de ciseaux ou un sécateur, Dégagez les racines, positionnez la motte sur le terreau, et complétez avec du terreau. Tassez assez fortement, et arrosez enfin ! Le prochain arrosage peut s'effectuer d'ici une semaine : laissez votre ficus sécher un peu pour qu'il fasse des racines.

Multiplier mon figuier lyre

Il n'y a pas vraiment de saison pour bouturer le ficus ! Coupez une branche saine - avec un outil bien tranchant, en une section en biais - puis éliminez les feuilles les plus anciennes en ne gardant que 4 à 5 feuilles à l'extrémité ; enfin, faites la tremper dans un verre d'eau, dans une pièce à la chaleur douce. Changez régulièrement l'eau. Il suffira de quelques semaines pour voir apparaître des racines à l'extrémité de la tige. Quand vous jugez que ces racines sont suffisamment nombreuses, vous pouvez replanter la tige dans un substrat léger.

Surveiller mon figuier lyre

Les ficus sont très sensibles aux cochenilles, petits insectes bruns souvent présents en grand nombre sur les feuilles. On peut également voir un feutrage blanc au dos des feuilles. Pour lutter contre les cochenilles, nettoyez simplement les feuilles touchées en passant un coton-tige dessus : les cochenilles vont s'y accrocher.

Sortir mon figuier lyre

Si vous en avez la possibilité, placez votre ficus à l'extérieur, à mi ombre.

Rentrer mon figuier lyre

Rentrez votre ficus à l'intérieur à une température de 18-22°C, ne descendant pas plus bas que 15°C pour tout l'hiver. Placez-le près d'une fenêtre, dans la lumière vive, sans soleil direct, à l'abri des courants d'air froid.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes