Géranium des marais

Géranium sauvage des zones humides.
Nom commun : Géranium des marais
Nom latin : Geranium palustre
Famille : Géraniacées
Catégorie : Sauvage
Type de plante: Vivace
Fleurie
Fleurie
Le géranium des marais se rencontre spontanément dans les prairies humides de moyenne montagne. Tiges et feuillage couverts de petits poils raides, atteignant 30 à 50 cm de haut, floraison d'un beau rose prononcé.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 30 - 50
pH 7 - 8

Identifier mes géraniums des marais

Les géraniums sont de petites vivaces rustiques, à feuillage plus ou moins persistant. Les feuilles sont arrondies, découpées en palmes ou à cinq pointes, et les fleurs sont plates ou étoilées, blanches, roses, pourpres ou bleues.

Planter mes géraniums des marais

Vous pouvez planter les géraniums vivaces à l’automne ou au printemps. Respectez un espacement de 30/40 cm entre chaque pied. Préparez le sol par un bêchage (pour décompacter sans forcément le retourner, avec une bêche à dent ou une grelinette), un griffage et un ratissage. Plantez en respectant un espacement de 20-30 cm entre les plants. Tassez bien le sol pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arrosez abondamment.

Arroser mes géraniums des marais

Arrosez en période de floraison, en surveillant tout particulièrement les plants en pot. On arrose toujours à satiété les plants adultes, quitte à le faire moins souvent ; la plante développera un meilleur système racinaire si elle doit aller chercher son eau en profondeur. "A satiété" signifie que l'eau que vous versez ne s'engouffre plus dans le sol, et forme une petite flaque. Sauf exception spécifiée, ne mouillez pas le feuillage : les plantes "boivent" par leurs racines. Les semis doivent être arrosés en pluie fine, pour ne pas tout retourner. Gardez-les en permanence humides pour obtenir la germination.

Désherber mes géraniums des marais

Dans le cas des vivaces, désherber veut aussi dire arbitrer dans votre massif ; ne laissez pas trop se développer les plus vigoureuses, au détriment des plus lentes.

Rabattre mes géraniums des marais

Les vivaces caduques ne conservent par leurs parties aériennes durant l'hiver ; elles survivront par leur système souterrain. En fin de saison, le feuillage et les hampes florales desséchés peuvent être coupés sans arrière pensées. Ne touchez ni la racine ni les futurs bourgeons qui pointent du sol.

Fertiliser mes géraniums des marais

Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec une griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Multiplier mes géraniums des marais

Il est plus aisé de multiplier les géraniums par division de touffe, au printemps, ce qui permettra aussi de les aérer un peu. Vous pouvez aussi multiplier les géraniums par semis en terrine, dehors, à la maturité des graines, ou au printemps.

Pailler mes géraniums des marais

Paillez les pieds des vivaces les premières années, cela vous évitera de l'arrosage, du désherbage, et fournira même une légère fertilisation au sol en se décomposant. Pour choisir, sachez que le bois broyé sec est le plus inerte, mais qu'il tiendra plus longtemps. Le broyat frais et les feuilles enrichissent davantage le sol, mais doivent être renouvelés plus souvent. Les tontes de pelouse sont à employer en couche de 1 cm maximum mélangés avec autre chose. Paillez sur au moins 5 cm d'épaisseur pour avoir une bonne efficacité.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes