Grenadier

Le grenadier est un petit arbre cultivé depuis l'antiquité en région méditerranéenne pour ses fruits comestibles sphériques. Il lui faut beaucoup de soleil pour bien fructifier !
Nom commun : Grenadier
Nom latin : Punica granatum
Famille : Lythracées
Catégorie : Fruitier
Type de plante: Vivace
Frileuse
Frileuse
Comestible
Comestible
Gros pot
Gros pot
Les grenadiers peuvent être cultivés au nord de la Loire, ils ne sont pas trop gélifs, mais même une serre ne rallonge pas le temps d'ensoleillement qui est nécessaire pour leur bonne fructification. Les grenadiers aiment les longs été chauds, les sols riches, bien drainés. La culture dans un grand pot est possible.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 8a
Hauteur à maturité 500 - 600
pH 6 - 7

Identifier mon grenadier

Le grenadier, Punica granatum, est un grand arbuste ou un petit arbre arrondi, érigé, à feuilles oblongues, lustrées. La floraison est estivale, rouge-orangée, en entonnoir à cinq pétales. Les fruits atteignent 12 cm de diamètre, sont de couleur beige, sphériques, comestibles, contenant de multiples grains rouges. En climat doux, il donne des fruits - sinon, il ne vous donnera qu'une jolie floraison !

Planter mon grenadier

Plantez le grenadier au début de l’automne pour en favoriser l’enracinement avant l’hiver et donc la reprise au printemps - évitez en tout état de cause les périodes de gel - ou également au printemps pour les espèces persistantes. Dans tous les cas, préférez un lieu très ensoleillé, chaud l'été, en sol drainant, riche. Plantez dans un trou au moins deux fois plus gros que la motte. Bassinez les racines avant la plantation, cela améliorera grandement les chances de reprise, quel que soit le conditionnement. Vous pouvez former une cuvette autour du pied, qui servira à l'arrosage pendant les premiers mois. Tassez la terre autour des racines (ne pas hésiter à utiliser tout le poids du corps). Arrosez bien copieusement, jusqu'à remplir la cuvette de plantation. Paillez En pot, utilisez un mélange de terreau et de terre franche.

Pailler mon grenadier

Protégez le pied de la morsure du froid l'hiver, en utilisant un paillage épais que vous placerez au mois de novembre. Renouvelez le paillage au printemps pour éviter le désherbage.

Fertiliser mon grenadier

Ajoutez un amendement organique à l'automne, de type compost ou fumier décomposé.

Arroser mon grenadier

Arrosez le premier mois, en remplissant la cuvette de plantation dès que la terre a séché. En pot, arrosez une ou deux fois par semaine pendant la croissance, et tous les dix jours en hiver.

Rentrer mon grenadier

Rentrez les grenadiers en pot en cas de risque de gelées.

Sortir mon grenadier

Une fois que les grands froids sont passés, replacez progressivement votre grenadier à l'extérieur, en situation très lumineuse.

Tailler mon grenadier

Taillez en hiver, en éliminant les branches enchevêtrées, celles qui reviennent vers l'intérieur, les branches abîmées, et les rameaux morts.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes