Groseillier à fleurs

Le groseillier à fleurs fait des fleurs, mais aussi des fruits... qui ne sont pas très bons, sauf pour les oiseaux.
Nom commun : Groseillier à fleurs
Nom latin : Ribes sanguineum
Famille : Grossulariacées
Catégorie : Arbuste
Type de plante: Vivace
A tailler
A tailler
Rustique
Rustique
Les groseilliers à fleurs sont faciles à cultiver au soleil voire à mi-ombre, en sol riche. Mieux vaut les cultiver en pleine terre, car ils résistent au gel et deviennent assez imposants. Leur principale qualité tient à leur fleurs printanières roses précoces, auxquelles succèdent en fin d'été des baies d'avantage à destination des oiseaux. Notez que le groseillier à fleurs est plus grand que les autres groseilliers - il atteint 2,5 mètres ! Selon les cultivars on peut obtenir des fleurs allant du blanc au rouge vif. Les fleurs forment des tubes des quelques centimètres en grappes à l'extrémité des rameaux.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a
Hauteur à maturité 150 - 500
pH 6 - 8

Pailler mon groseillier à fleurs

Paillez au mois d'avril, pour garder l'humidité. Arrosez copieusement et paillez en couche épaisse. Vous pouvez utiliser les tontes sèches de gazon, des copeaux de bois, des écorces, de la paille, des feuilles mortes.

Planter mon groseillier à fleurs

Vous pouvez planter d'octobre à mars pour les drageons en racines nues, et jusqu'en mai pour les plants en conteneurs, mais en évitant au maximum les périodes de gel. Le groseillier aime une exposition en plein soleil non brûlante. Il peut éventuellement supporter la mi-ombre, surtout s'il est adossé à un mur qui l'abritera et le maintiendra au chaud. Il préférera un sol riche. Dans un sillon de 8 à 10 cm de profondeur, enterrez les pousses vertes des jeunes drageons. En haie, plantez tous les mètres. Amendez le sol lors de la plantation avec du compost. Attention : n'enterrez pas le collet - la petite ligne qui forme la limite entre racines et branches - du plant, cela ralentirait sa croissance.

Arroser mon groseillier à fleurs

Contrairement à d'autres fruitiers à baies, les groseilliers demandent pas mal d'eau, en particulier les premières semaines de leur installation, mais aussi pendant la fructification, et à fortiori s'ils sont gardés en bac ou en cas de forte sécheresse. Maintenez le substrat humide, mais surtout paillez les pieds : selon la qualité du paillage, vous pourriez n'avoir à faire que de très rares apports.

Tailler mon groseillier à fleurs

Taillez seulement une fois tous les deux ans, en raccourcissant chaque branche d'un tiers de sa longueur. Cette taille s'effectue impérativement après la floraison, en mai-juin.

Surveiller mon groseillier à fleurs

Le groseillier est globalement assez résistant aux maladies ! Vous pouvez cependant être confronté à l'oïdium - feutrage blanc sur tout ou partie de la plante et notamment sur les feuilles - à la rouille - pustules orange brun sous les feuilles - aux pucerons - les feuilles s’enroulent et perdent leur couleur d’origine - et aux cochenilles. Contre l'oïdium, vous pouvez à titre curatif traiter avec une décoction de purin d'orties : on trouve même aujourd'hui du purin d'orties en jardinerie - 100% bio ! Les pucerons se nourrissent principalement des feuilles, surtout au printemps. Pour lutter contre les pucerons, adoptez quelques coccinelles ! Il existe quantité de moyens de s'en débarrasser, évitez cependant la méthode consistant à vaporiser une solution d'eau savonnée sur les arbres fruitiers.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes