Heptacodium

L'heptacodium miconioides est un grand arbuste facile à cultiver sous tout climat tempéré malgré sa provenance exotique. Il propose d'élégantes fleurs de formes étoilée.

Nom commun : Heptacodium
Nom latin : Heptacodium miconioides
Famille : Caprifoliacées
Catégorie : Arbuste

Originaire de Chine continentale, l'Heptacodium se destine aux jardiniers qui recherchent des plantes à l'apparence peu usuelle : ses branches se parent d'une écorce décorative,qui portent de grandes feuilles pendantes opposées, et - en fin d'été - des petites fleurs en étoile d'abord blanches devenant rouges. Il se plaira dans la plupart des sols pas trop calcaires, à mi-ombre ou en plein soleil.

Débutant
Débutant
A tailler
A tailler
Increvable
Increvable
Balcon
Balcon
Fleurie
Fleurie
Rustique+++
Rustique+++
Gros pot
Gros pot

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Identifier mon heptacodium

L'Heptacodium est un grand arbuste de la famille des Caprifoliacées atteignant 5 mètres de hauteur et autant en largeur. Ses feuilles sont allongées, opposées. Les fleurs apparaissent au mois d'août, sont groupées en panicules et formées de cinq pétales blancs organisés en étoiles. Elles forment ensuite des calices rouges. L'écorce est beige rosée, lisse, et s'exfolie régulièrement.

Type de plante Arbuste
Végétations Vivace
Hauteur à maturité 200 - 500
pH 6 - 7

Emplacement / Exposition

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 6a

Planter mon heptacodium

En pleine terre, plantez l'Heptacodium de préférence en automne, éventuellement au début du printemps, en dehors des périodes de gel. Trouvez-lui un emplacement bien ensoleillé, en sol pas trop calcaire, drainant, au soleil ou à mi-ombre. Prévoyez à la plantation que cet arbuste cherchera à atteindre 4x4m, donc prévoyez de l'espace autour, sauf si vous voulez le tailler énormément plus tard. A la plantation, faites un trou 2-3 fois plus large que la motte et deux fois plus profond que celle-ci. Bassinez la motte durant 30 minutes. Replacez la moitié de la terre au fond du trou, disposez la motte au fond de manière à ce que le collet atteigne le niveau du sol définitif. Ensuite replacez le reste de la terre avec éventuellement un peu de compost, tassez-la avec le pied, puis arrosez copieusement. Paillez. En pot, plantez dans un mélange de terre de jardin et de compost mûr, dans un gros pot - 50L au minimum - pourvu d'une coupelle. Paillez.

Arroser mon heptacodium

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation si vous l'avez fait assez tard.. Après, vous n'aurez à vous soucier d'arroser que si votre heptacodium est en pot : en dehors de ces conditions, il se débrouillera seul.

Rempoter mon heptacodium

Si vous gardez votre heptacodium en pot, prévoyez un surfacage tous les 2 à 3 ans, qui consiste à remplacer la terre de surface par du compost mûr.

Tailler mon heptacodium

La taille n'est pas obligatoire, mais vous pouvez chercher à donner un port particulier à votre Heptacodium. Dans ce cas, taillez en fin d'hiver. Pour un port plus compact, raccourcissez toutes les branches. Pour un port plus aérien, éclaircissez les branches basses qui ont un trajet horizontal. Faites de même pour la conduite en arbre, mais ne gardez qu'un seul tronc.

Pailler mon heptacodium

Renouvelez le paillage à l'automne au pied de votre Heptacodium.

Crédit photo : peganum