Ipomée

Annuelle grimpante à la croissance rapide, aux fleurs souvent bleues, si particulières, et comestible. C'est la fameuse patate douce !
Nom commun : Ipomée
Nom latin : Ipomoea spp.
Famille : Convolvulacées
Catégorie : Grimpantes
Type de plante: Annuelle
Les ipomées forment un vaste genre d'environ 500 espèces. Originaires d'Amérique du Nord et du Sud, ces plantes vigoureuses poussent rapidement et peuvent grimper très haut. Elles présentent un port léger, des feuilles trilobées, de fines tiges et des fleurs en forme de pentagone, dont les coloris très divers enchantent les jardins méditerranéens. Plante vivace sous les tropiques, l'ipomée ne supporte pas le gel et se cultive donc comme annuelle en France.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Hauteur à maturité 200 - 600
pH 6 - 7

Identifier mon ipomée

Les ipomées sont des plantes volubiles formant un vaste genre d'environ 500 espèces. Parmi elles, on trouve notamment l'ipomée patate douce (ipomoea batatas), l'ipomoea tricolor, l'ipomée à feuilles de lierre (ipomoea hederifolia), le volubilis (ipomoea purpurea) ou encore l'ipomée à fleurs rouges (ipomoea coccinea). Originaires d'Amérique du Nord et du Sud, ces plantes vigoureuses poussent rapidement et peuvent grimper très haut. L'ipomée présente un port léger, des feuilles trilobées, de fines tiges et des fleurs en forme de pentagone, dont les coloris très divers enchantent les jardins méditerranéens. Plante vivace sous les tropiques, l'ipomée ne supporte pas le gel et se cultive comme annuelle en France.

Semer mon ipomée

A l'extérieur: On peut semer directement en terre à partir de mi-mai mais la floraison aura lieu bien plus tard. Attendez en tous les cas que la terre soit suffisamment réchauffée - si les nuits sont encore fraîches (moins de 10°C) c'est encore trop tôt ! Semez en poquets : creusez tous les mètres un trou de 15 cm de profondeur, remplissez de terreau, piquez trois graines en les enfonçant de 3 cm et arroser. A l'intérieur: Pour obtenir des plants vigoureux, qui grimperont vite et se couvriront de fleurs, semez sous abri à partir du mois de mars. Faites tremper les graines dans l’eau tiède pendant 1 h avant de semer afin d’accélérer la levée. Le semis se fait "en poquet", en déposant 2 ou 3 graines dans un petit trou de 3 cm de profondeur, pratiqué en terre à l'aide d'un crayon ou d'un petit bâton.

Eclaircir mon ipomée

Le semis se réalisant en poquets, il est possible d'avoir des plants trop rapprochés les uns des autres : une fois le semis bien levé vous pouvez éclaircir. Cela consiste à retirer les plants les plus fragiles et trop serrés.

Repiquer mon ipomée

Après les gelées, vous pouvez planter les ipomées en terre ou dans un bac profond. En terre elle apprécieront le plein soleil et une terre riche et bien drainée, préparez le sol en le décompactant à la fourche-bêche, désherbez à proximité directe, puis plantez en vous aidant d'un plantoir. Paillez copieusement autour des vos plantations pour freiner la levée de plantes qui pourraient devenir concurrentes. En pot, plantez dans un terreau enrichi éventuellement de fumier décomposé. Si vous désirez récolter de beaux tubercules, choisissez un contenant profond d'au moins 30 cm.

Pailler mon ipomée

Paillez entre les plants, une à deux semaines après le repiquage, à l'aide de feuilles séchées ou de bois broyé (ou tout autre paillage conservant bien l'humidité). Cela limitera l'évaporation au niveau du sol, et donc les besoins en arrosage et en désherbage.

Planter mon ipomée

Plantez votre ipomée après les dernières gelées! En terre elle apprécieront le plein soleil et une terre riche et bien drainée, en pot, plantez dans un terreau enrichi éventuellement de fumier décomposé.

Arroser mon ipomée

Arrosez les semis et les jeunes plants en pluie fine pour ne pas les déraciner, en prenant garde de ne pas les noyer (attention aux pots non percés au fond). Une fois en pleine terre ou en pot, et bien développée, l'ipomée s’accommodera d'un arrosage hebdomadaire au jet ou à l'arrosoir, le matin ou le soir.

Multiplier mon ipomée

L'ipomée se multiplie principalement par semis, et aura même tendance à le faire sans retenue ! Pensez à récolter les graines en fin d'été, que vous sèmerez à nouveau en mars.

Récolter mon ipomée

Le saviez vous? La patate douce est le tubercule d'une certaine espèce d'ipomée -Ipomoea batatas et ses cultivars tels que 'Sweet Caroline'. Si vous avez semé cette variété, sachez qu'en septembre-octobre, vos ipomées auront formé de beaux tubercules que vous pourrez récolter comme des pommes de terre.

Arracher mon ipomée

Si vos ipomées ne sont pas comestibles arrachez-les en fin de saison. L'ipomée, cousine du liseron - ah on vous l'avait pas encore dit ? - est vigoureuse, et a tendance à monter en graine facilement. A l'automne, elle répandra autour d'elle de nombreuses graines ce qui peut se révéler un peu envahissant ! Pour l'éviter, vous pouvez arracher les pieds avant que les graines ne sèchent en prenant bien garde de ne pas laisser tomber de cosses.

Surveiller mon ipomée

L'ipomée est une plante particulièrement résistante et qui ne craint pas vraiment les prédateurs. Si les pucerons commencent à l'envahir, laissez-les faire ! Ah ah ! Elle les supportera très bien et pendant ce temps, ils laisseront vos autres plantes en paix !

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes