Menthe poivrée

Une menthe qui a du piquant !
Nom commun : Menthe poivrée
Nom latin : Mentha piperita
Famille : Lamiacées
Catégorie : Vivace
Ombre
Ombre
Comestible
Comestible
Balcon
Balcon
Cet hybride de menthe aquatique et de menthe verte se distingue des autres menthes par son goût poivré, et ses feuilles vertes foncées devenant rougeâtres au soleil. Elle fleurit en globules blancs de juillet à septembre.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 20 - 60
pH 7 - 7

Identifier ma menthe poivrée

Les menthes forment un genre (Mentha) de plantes herbacées vivaces de la famille des Lamiacées, sous-famille des Nepetoïdeae comprenant de nombreuses espèces dont beaucoup sont cultivées comme plantes aromatiques et condimentaires, ornementales ou médicinales. Pour les reconnaître, facile : frottez une feuille pour libérer son odeur. Dans le doute, repérez des feuilles opposées et des nervures très marquées. Confusion possible : la mélisse ressemble énormément à la menthe, ses feuilles ont une forme très proche, et elles sont organisées pareil. Le seul moyen de faire la distinction sans erreur est à l'odeur, en frottant une feuille.

Semer ma menthe poivrée

Les semis de menthe est très facile. En pleine terre, semez à la volée à partir de mai, en sol ordinaire. A l'intérieur, semez en caissette, dans un terreau adapté. Recouvrez très légèrement les graines, et tassez bien. Vous devrez gardez la terre légèrement humide jusqu'à la germination.

Repiquer ma menthe poivrée

Si vous avez semé en caissette, vous pouvez repiquer votre menthe en terre dès qu'elle a quelques vraies feuilles, et que les gelées fortes ne sont plus à craindre. Séparez délicatement les plantes, et plantez-les tous les 5 cm à leur emplacement définitif. La menthe aime pousser à mi-ombre : le plein soleil ralentit sa croissance, et vous demandera inutilement plus d'arrosage ! Elle supporte le gel et repoussera facilement au même emplacement d'année en année. Le sol doit être bien drainé pour éviter l’eau stagnante : en pot l'idéal est un substrat fait de terreau, avec un ajout de 10 % de sable, mais la menthe n'est pas très difficile ! En intérieur, derrière une fenêtre, ou sur un balcon, en pot ou dans une jardinière : si vous souhaitez la garder en pot, replantez la immédiatement après l’achat dans un pot plus grand - un simple pot en terre cuite fera l'affaire ! En terre, un sol frais pas trop pauvre fera l'affaire, en plein soleil ou à mi-ombre.

Planter ma menthe poivrée

La menthe aime pousser à mi-ombre : le plein soleil ralentit sa croissance, et vous demandera inutilement plus d'arrosage ! Elle supporte le gel et repoussera facilement au même emplacement d'année en année. Le sol doit être bien drainé pour éviter l’eau stagnante : en pot l'idéal est un substrat fait de terreau, avec un ajout de 10 % de sable, mais la menthe n'est pas très difficile ! En intérieur, derrière une fenêtre, ou sur un balcon, en pot ou dans une jardinière : si vous souhaitez la garder en pot, replantez la immédiatement après l’achat dans un pot plus grand - un simple pot en terre cuite fera l'affaire ! En terre, un sol frais pas trop pauvre fera l'affaire, en plein soleil ou à mi-ombre. Plantez-la dès avril pour profiter de ses feuilles dès les beaux jours.

Pincer ma menthe poivrée

Quelques semaines après la plantation, pincez les jeunes pousses, afin de favoriser de nouvelles ramifications : sectionnez l'extrémité de la tige entre votre pouce et votre index. Les tiges latérales vont ainsi se développer. Vous pouvez renouveler l’opération plusieurs fois sur toutes les extrémités de tiges.

Arroser ma menthe poivrée

La menthe apprécie plutôt les sols secs : arrosez surtout juste après la plantation, en cas de période très chaude, et bien sûr si vous cultivez la menthe en pot. Une règle d'or : ne jamais arroser en plein soleil : cela peut brûler le feuillage et cela gaspille l'eau. Arrosez plutôt le soir, mais pas trop tard.

Pailler ma menthe poivrée

Vous pouvez pailler entre les plants, une à deux semaines après la plantation, à l'aide d'un paillage conservant bien l'humidité. Cela limitera l'évaporation au niveau du sol, et donc les besoins en arrosage et en désherbage.

Récolter ma menthe poivrée

Vous pouvez cueillir les feuilles de menthe tout au long du printemps et de l’été selon vos besoins. Choisissez de préférence les feuilles les plus importantes en sectionnant la tige complète pour favoriser la naissance de nouvelles pousses. Il est préférable de cueillir la matin avant que le soleil ne vienne altérer la qualité aromatique des feuilles. Profitez en également pour supprimer tous les bourgeons, dont la croissance fatiguerait votre menthe au détriment des feuilles ! La recette des mojitos !

Multiplier ma menthe poivrée

La division des pieds s'opère en général au printemps ou à l'automne. Commencez par déterrer le pied avec les racines, séparez les plants doucement, et replantez chaque tronçon, dans un mélange de terre de jardin et terreau, éventuellement additionné d'un peu de compost. Arrosez copieusement pendant deux à trois semaines.

Rempoter ma menthe poivrée

Rempotez tous les ans les plants en pot, en ajoutant un peu de compost : la menthe ne réclame pas grand chose, mais sa culture en pot la rendrait anémique sans apport, et le rempotage lui donnera un coup de jeune !

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes