Misère

De la vient l'expression : "Oh, misèèèère !" Ah, non ? Cette misère-ci est une belle plante exotique qui peut fleurir toute l'année, au feuillage persistant. Elle craint beaucoup le froid. Certaines variétés ont des feuilles panachées très décoratives ; nul besoin d'être masochiste pour apprécier ces petites misères.
Nom commun : Misère
Nom latin : Tradescantia fluminensis
Famille : Commélinacées
Catégorie : Vivace
Les misères sont surtout appréciées pour leurs variétés à feuillages striés de clair. Elles se cultivent en intérieur ou en serre, abritées de la lumière directe, dans un mélange de terre et de terreau.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 15 - 20
pH 6 - 7

Identifier ma misère

La misère est une vivace traçante compacte au feuillage persistant. Ses feuilles atteignent 15 centimètres, sont lancéolées, pointues. Les fleurs ont trois pétales, et selon le cultivar elles sont vertes ou panachées de blanc ou de crème. Les 65 espèces du genre Tradescantia sont originaires d'Amérique, à feuillage persistant, vivaces et presque toutes craignent le froid. L'exception est l'hybride T x. Andersoniana communément appelé Ephémère de Virginie.

Planter ma misère

En pot, plantez dans un mélange de terre franche et de compost sur un lit de graviers. Choisissez un contenant d'au moins 20 cm de côté, et plutôt profond, pour garder l'eau le plus longtemps possible. Placez vos misères à la lumière mais sans soleil direct.

Arroser ma misère

Les misères aiment l'eau donc arrosez tous les deux jours le premier mois, puis deux fois par semaine pendant la saison. En hiver, espacez un peu les arrosages.

Fertiliser ma misère

En pot, faites un surfaçage au mois de mars avec du compost, en remplaçant la couche de surface si vous le pouvez. Vous pouvez également leur donner un peu de purin d'orties dilué au 1/10 toutes les deux semaines.

Multiplier ma misère

Vos misères sont traçantes, donc pour les multiplier vous pouvez aisément couper une partie de la touffe avec une bêche et la replanter dans un autre pot. Mieux vaut le faire au printemps ou à l'automne.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes