Orchidée horticole

Cette orchidée pousse en terre, et est facile à cultiver par les débutants, mais elle craint le gel.

Nom commun : Orchidée horticole
Nom latin : Bletilla striata
Famille : Orchidacées
Catégorie : Vivace

Les orchidées du genre Bletilla sont des vivaces Originaires des zones tempérées d'Asie, les Bletilla se plaisent bien dans nos jardins et supportent les hivers doux. On peut toutefois facilement surmonter ce problème en abritant les bulbes - techniquement des cormes - durant l'hiver.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Identifier mon orchidée terrestre

Chaque pseudobulbe de Bletilla porte 3 à 4 feuilles allongées, ovales rappellant celles du muguet. Les tiges portent au printemps des grappes de fleurs en clochettes étroites.

Type de plante Vivace
Hauteur à maturité 30 - 60
pH 6 - 7

Emplacement / Exposition

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a

Planter mon orchidée terrestre

Plantez l'orchidée horticole du genre Bletilla en terrain frais, riche et bien drainé, à l'abri du vent et à mi-ombre. Préparez l'emplacement en ajoutant éventuellement un drainage de graviers au fond du trou si votre sol est lourd. Ensuite, emplissez le trou de terre légère, puis plantez les bulbilles à quelques centimètres de profondeur. Arrosez pour bien mettre la terre au contact des plants.

Arroser mon orchidée terrestre

- Le premier mois, arrosez deux fois par semaine. - Ensuite, pendant la saison, vérifiez que le sol ne se dessèche jamais complètement, auquel cas il faudra arroser.

Protéger mon orchidée terrestre

- Cette orchidée ne supporte pas le gel, donc si chez vous les températures descendent sous les 0°C, sortez les petits bulbes en octobre et stockez-les à l'abri. - En mai, replantez vos orchidées à leur place. - Si votre climat est assez doux, un bon paillage à l'automne vous évitera de déterrer vos orchidées.

Surveiller mon orchidée terrestre

L'orchidée Bletilla est sujette aux attaques de pucerons, d'aleurodes, de cochenilles farineuses et d'araignées rouges. Le traitement le plus commun est l'aspersion d'eau savonneuse - que vous rincerez ensuite - pour tous ces parasites si vous constatez des dégâts importants. Un conseil très important avant de se décider à traiter : les prédateurs de ces insectes parasites suivent les même cycles de population. Donc, si vous éliminez systématiquement les parasites, leurs prédateurs meurent de faim. Cela facilite ensuite une prolifération encore plus forte des parasites. Mieux vaut donc traiter avec modération.

Tailler mon orchidée terrestre

La vigne requiert plusieurs tailles annuelles, si vous ne voulez pas voir de minuscules grappes de raisin pendre plusieurs mètres au dessus de vous. A la plantation, ne gardez qu'un seul sarment (branche), avec deux "yeux" (bourgeons), et l'année suivante vous garderez uniquement le rameau le plus vigoureux que vous palisserez verticalement. Ensuite, chaque année en hiver, vous taillerez les sarments latéraux les plus vigoureux à 2 ou 3 yeux suivant la variété, et éliminerez les sarments trop faibles ou mal placés ainsi que tous les "gourmands" qui partent de la base. La taille de fructification s'effectue en début d'été, et vise à enlever les grappes trop petites pour privilégier les plus vigoureuses. Vous palisserez votre vigne à chaque taille, sur un ou plusieurs supports verticaux le long desquels s'accrocheront vos sarments.

Fertiliser mon orchidée terrestre

Fertilisez en novembre de manière préventive, en disposant au pied de votre vigne du fumier décomposé ou du compost.

Crédit photo : Takashi(aes256)