Pêcher

Les pêches sont délicieuses. L'entretien des pêchers qui les produisent est donc proportionnellement difficile. Mais bon, des pêches maisons, fraîches et réchauffées par le soleil, ça n'a pas de prix !
Nom commun : Pêcher
Nom latin : Prunus persica
Famille : Rosacées
Catégorie : Fruitier
Type de plante: Vivace
Comestible
Comestible
Les pêchers sont des arbres originaires du moyen orient, donc pas de surprise s'ils se plaisent mieux en méditerranée. En climat plus rude, il faudra les placer à l'abri du vent froid. Ils préfèrent un sol bien drainé, léger, profond, peu calcaire, même sec ou caillouteux.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 300 - 500
pH 6 - 7

Identifier mon pêcher

Petit arbre à feuillage caduque, à feuilles dentées, allongées, à floraison rose ou blanche en mars-avril.

Planter mon pêcher

Plantez en sol léger, bien drainé, profond, caillouteux ou sec, pas trop calcaire, au soleil. La plantation en racines nues se fait uniquement en hiver, tandis que vous pouvez planter les mottes et les arbres en container jusqu'au printemps. En racine nue, effectuez un pralinage (raccourcissement des racines, et trempage dans un mélange de terre et de compost). Plantez dans un trou au moins 20cm plus grand que la motte, remettez progressivement la terre émiettée, en tassant régulièrement autour des racines. Arrosez juste après la plantation avec au moins 50 litres d'eau que vous verserez dans une cuvette formée autour du tronc. Un tuteur planté dans le trou, incliné, face aux vents dominants, sera utile, à condition de ne pas oublier de l'enlever, et d'utiliser une fixation souple adaptée.

Tailler mon pêcher

Si vous n'avez aucune notion de taille, il vaut mieux ne pas faire que de faire mal! Seule la taille de formation est vraiment nécessaire, pour équilibrer les arbres. Tournez votre sécateur de manière à avoir la contre lame du côté de la partie à enlever. Rabattez toutes les branches qui ont produit des fruits, après la fructification, car elles vont de toute manière sécher. Ne taillez pas la première année. Dégagez le cœur de l'arbre, enlevez les branches sèches et celles qui se croisent. Pour optimiser la fructification, ne laissez que 6 à 8 fruits par branche.

Arroser mon pêcher

Le premier mois, et en cas de sécheresse, mieux vaut procéder à des arrosages copieux et peu fréquents, pour inciter le système racinaire à aller chercher l'eau en profondeur. Il convient donc d'arroser à satiété, jusqu'à ce que la cuvette de plantation soit remplie, et ne se vide que très lentement.

Pailler mon pêcher

Paillez abondamment le pied des jeunes pêchers la première année, avec un broyat de bois ou d'écorce, cela limitera la concurrence des herbacées et les arrosages.

Récolter mon pêcher

Récoltez quand les fruits sont bien mûrs, légèrement tendres au toucher. Pour l'hiver, vous pouvez congeler votre surplus de production, en les coupant en 4.

Surveiller mon pêcher

Traitez de manière préventive contre la cloque, sauf les pêchers de vigne qui sont naturellement résistants. Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les branches à la sortie des feuilles, puis répétez l'opération 10 jours plus tard. Recommencez à la chute des feuilles. Surveillez les pucerons, également.

Détuteurer mon pêcher

Votre arbre est assez grand ! Enlevez le tuteur deux ans après la plantation, qui pourrait blesser l'écorce !

Fertiliser mon pêcher

Un peu de compost et du paillage de bois ou des feuilles déposés au pied de votre pêcher en début d'hiver lui seront bénéfiques.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes