Renouée

Vivace facile et sans souci, à la floraison interminable.
Nom commun : Renouée
Nom latin : Persicaria amplexicaulis
Famille : Polygonacées
Catégorie : Vivace
De la famille des polygonacées et cousine de la terrible Renouée du Japon, ces petites renouées des jardins sont pleines de qualités. Il faut simplement être prévenu qu'elles vont tenter de coloniser la strate basse du massif où vous les plantez - mieux vaut éviter les renouées à grand développement. En dehors de ce potentiel inconvénient, elles sont très solides dans la plupart des situations, fleurissent longtemps, ne craignent que les limaces et offrent un beau feuillage parfois persistant. Elles sont parfaites en pots si vous désirez une floraison discrète.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 5a
Hauteur à maturité 10 - 150
pH 6 - 7

Identifier mes renouées

De la famille des Polygonacées, les persicaires présentent un feuillage persistant ou caduque, des feuilles basales, entières, alternes, sessiles. Les fleurs s'organisent en panicules ou en épis, sont petites, en cloches ou en entonnoir, et durent longtemps. Beaucoup d'espèces sont rhizomateuses ou stolonifères.

Planter mes renouées

Les renouées préfèrent un sol plutôt humide et humifère, même lourd, au soleil ou à mi-ombre. Trempez les mottes dans un bac rempli d'eau pour bien les humidifier. Plantez-les quand l'eau ne s'écoule plus du godet. Préparez le sol : faites des trous, en laissant un espacement de 20 à 30 cm par pied. Déposez-y les plants. Recouvrez de terre en tassant doucement pour ne pas laisser d'air au contact des racines, puis arrosez. En pot, plantez dans un compost assez riche, dans un contenant proportionné au développement prévu de l'espèce que vous plantez. Prévoyez une soucoupe ou un sous-pot pour garder la terre humide les plus longtemps possible.

Désherber mes renouées

Ce sont peut-être vos renouées que vous devrez désherber si elles se plaisent un peu trop bien chez vous ;-)

Arroser mes renouées

Arrosez durant la période estivale, une fois par semaine s'il fait très sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles.

Fertiliser mes renouées

Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec une griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Multiplier mes renouées

Vous pouvez diviser la touffe en automne. Choisissez des plants anciens, qui ne fleurissent plus beaucoup. Déterrez-les à l'aide d'une fourche-bêche en prenant soin de ne pas abîmer les racines. Enfoncez la fourche-bêche au centre de la touffe pour la diviser, d'un coup franc. Replantez sans attendre les deux "éclats".

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes