Robinier

Le robinier - nommé très souvent à tort acacia - est un arbre très vigoureux au feuillage léger et au bois résistant aux maladies.
Nom commun : Robinier
Nom latin : Robinia
Famille : Fabacées
Catégorie : Arbre
Type de plante: Vivace
Le robinier est un genre de plusieurs espèces d'arbre qui atteignent au maximum 25 mètres de hauteur. Le plus couramment rencontré en Europe est le Robinia pseudoacacia - qui ressemble à l'acacia. Cet arbre porte des fruits en gousses aplaties, qui succèdent à une floraison en grappe blanche pendantes sous les rameaux. Les feuilles sont caduques, alternes, composées d'une vingtaine de folioles pennées, ovales. Le tronc est très profondément marqué de fissures obliques, et les rameaux jeunes portent des épines acérées. L'arbre a un port global "arrondi"'. Les robiniers produisent un bois de qualité, poussent rapidement, et ont la capacité d'émettre des rejets par leurs racines. Globalement ce sont des arbres très solides face aux conditions difficiles comme la pollution, la sécheresse et les grands froids. Le bois de robinier contient une substance qui est toxique pour l'homme et les animaux en cas d'ingestion, méfiance.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 200 - 1000
pH 6 - 8

Identifier mon robinier

Arbre de 2 à 30 m de hauteur, à écorce crevassée grise, à feuilles caduques imparipennées de 9 à 19 folioles ovales, épineux, à fleurs blanches en grappes pendantes. Originaire d'Amérique et très bien acclimaté dans la plupart des régions, en terrain riche et argileux.

Planter mon robinier

Vous pouvez planter le robinier dans n'importe quel type de sol. Plantez de préférence en hiver, en racine nue ou en motte. Creusez un trou assez profond, deux fois plus grand que la motte, sans mélanger les couches du sol. Disposez un tuteur au fond du trou, sur le bord. Si le pépiniériste ne l'a pas fait, taillez les branches de manières à garder une "flèche", c'est à dire à avoir la branche la plus haute bien verticale - sinon votre robinier va s'élargir plus vite. Taillez le "chevelu racinaire" pour équilibrer le volume des racines et du feuillage. Plantez sans enterrer le collet de l'arbre, en remettant les couches de terre dans l'ordre. Tassez la terre autour des racines avec le pied au fur et à mesure pour ne pas laisser de poche d'air, formez une cuvette pour l'arrosage et arrosez abondamment. Fixez le tuteur au tronc, incliné face aux vents dominants. Vous pouvez pailler le pied pour limiter l'évaporation les premiers mois.

Arroser mon robinier

Arrosez très régulièrement et copieusement pendant quelques semaines après la plantation. Après, vous n'aurez plus à vous en soucier, sauf en cas de grosse sécheresse.

Tailler mon robinier

La taille du robinier n'est pas indispensable, mais elle va conditionner son apparence à long terme. Il faut tailler régulièrement les branches basses pour obtenir un tronc, à terme. Les premières années il faut surtout supprimer les branches qui se croisent et celles qui reviennent vers l'intérieur.

Détuteurer mon robinier

Après deux ans, pensez à retirer le tuteur, qui ne sert plus à rien et abîme l'écorce.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes