Syngonium podophyllum

Plante d'intérieur facile et sans souci.
Nom commun : Syngonium podophyllum
Nom latin : Syngonium podophyllum
Famille : Aracées
Catégorie : Intérieur
Type de plante: Vivace
Débutant
Débutant
Frileuse
Frileuse
Intérieur
Intérieur
Originaire des forêts tropicales d'une zone s'étendant du Mexique jusqu'en Bolivie, la patte-d'oie - ou pour son nom latin Syngonium - parfois aussi appelée à tort Nephthytis qui est en fait un autre genre distinct d'origine africaine, est une liane compacte à port rampant, grimpant ou retombant. Elle peut atteindre 10 mètres de longueur dans son habitat naturel mais se limite à 2 mètres dans nos intérieurs. Le feuillage juvénile est ovale, puis il prend une forme sagittée ou hastée, c'est à dire en forme de fer de pique, un peu comme l'oseille ou le liseron, lobée ou découpée en folioles, justifiant par là l'appellation courante de "patte-d'oie". Il peut décliner des teintes unies, vert brillant, ou être panaché d'ivoire, de crème, de vert clair, de rose, de pourpre ou de vert très foncé. La plante croît moyennement, ses tiges s'allongeant au fil du temps pour prendre un port grimpant ou retombant. Sous nos climats, la culture des syngoniums se fait à l'intérieur, dans la véranda ou dans une serre chaude car ils ne supportent pas de températures inférieures à 13 °C. Parmi les variétés on peut citer White Butterfly, la plus couramment vendue dans le commerce, aux feuilles largement lavées de vert très pâle presque blanc, l'originale Albovirens, au feuillage hasté, blanc ivoire plus ou moins lavé de vert, ou Albovariegatum au port compact et au feuillage lancéolé, charnu, vert soutenu brillant et à la marge crème.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Moyenne
Zone USDA 9a
Hauteur à maturité 100 - 200
pH 6.5 - 7.5

Planter mon syngonium

En achetant votre syngonium, offrez-lui un contenant adapté à sa taille : pas trop grand pour éviter la persistance de trop d'humidité après les arrosages et assez large pour convenir à son port étalé - et avec des trous dans le fond pour un bon drainage ! Petit truc : posez le pot sur un plateau de billes d'argile tenues mouillées pour augmenter l'hygrométrie. Installez votre syngonium dans un terreau léger, humifère, plutôt acide, à l'abri des courants d'air, avec une exposition lumineuse correcte mais sans rayon direct du soleil... au risque de voir le feuillage blanchir. Si besoin, tamisez la lumière d'une fenêtre trop proche par un voilage. A savoir : les variétés vert uni supportent plus facilement une situation légèrement ombragée que les panachées de blanc ou de crème qui auront besoin de plus de lumière pour garder l'intensité et le contraste de leurs coloris. Attention, une situation trop sombre fait s'étioler le syngonium dont les tiges s'allongeront alors, pour chercher plus de lumière. Maintenez le à une température au moins supérieure à 15 °C en hiver, et autour de 20 °C en période de croissance.

Arroser mon syngonium

Votre syngonium a besoin d'être arrosé régulièrement, deux à trois fois par semaine pendant la saison, avec de l'eau à température de la pièce et idéalement non calcaire. L'eau de pluie c'est bien, sinon, pensez à mettre de l'eau dans un récipient quelques heures avant d'arroser. Le terreau doit être légèrement humide pendant toute la période de croissance. Vous pouvez compléter les arrosages par des vaporisations quotidiennes du feuillage, voire nettoyer de temps en temps les feuilles avec une éponge humide. Dès le début de l'automne, vous réduirez la fréquence des arrosages à une fois par semaine, et ne vaporiser que si le chauffage dessèche l'air de la pièce. En période de repos, le substrat doit légèrement sécher entre deux arrosages.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes