Tiarelle

Une petite vivace d'ombre incontournable pour qui veut un effet de sous-bois fleuri : sa floraison légère est ravissante.
Nom commun : Tiarelle
Nom latin : Tiarella cordifolia
Famille : Saxifragacées
Catégorie : Vivace
Les tiarelles poussent naturellement en sous-bois ou en bord de rives, elles se plairont donc chez vous dans le même type de milieu : à mi-ombre ou à l'ombre, en sol frais voire humide, riche en humus. Elles sont capables de s'adapter ailleurs, mais elles ne seront pas si vigoureuses.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Caractéristiques

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a
Hauteur à maturité 20 - 30
pH 6 - 7

Identifier ma tiarelle

Les tiarelles sont de petites vivaces rhizomateuses

Planter ma tiarelle

Plantez vos tiarelles à mi-ombre ou à l'ombre, en sol frais voire humide, riche en humus, au printemps ou en automne. Elles sont capables de s'adapter ailleurs, mais elles ne seront pas si vigoureuses. La culture en pot est possible à condition de pouvoir le garder bien humide et de le fertiliser régulièrement. En terre plantez tous les 30 cm pour obtenir un joli tapis de coussins fleuris. Décompactez le sol avec un fourche-bêche, ajoutez du compost, disposez vos plants régulièrement puis plantez-les sans enterrer les feuilles. Arrosez copieusement. Paillez. En pot, plantez dans un mélange de terre franche et de compost. Prévoyez un contenant de 30 ou 40 cm de profondeur si vous ne voulez pas arroser trop souvent. Plantez plutôt en quinconce pour éviter l'effet rang d'oignons et n'enterrez pas les feuilles. Arrosez, paillez avec un peu de compost ou du terreau. Placez le pot ou le bac à l'ombre, de préférence.

Désherber ma tiarelle

Si vos tiarelles voisinent des géraniums vivaces ou autre couvre sol d'ombre très vigoureux, aidez-les en dégageant un peu l'espace autour d'elles.

Arroser ma tiarelle

Les premiers mois, arrosez deux fois par semaine en terre, tous les jours en pot. Arrosez durant la période estivale mais sans excès, deux fois par semaine s'il fait très sec, plutôt le matin et en épargnant les feuilles.

Fertiliser ma tiarelle

Mieux vaut toujours fertiliser un peu en avance avec une matière organique qui va se décomposer tranquillement ; épandre un compost pas entièrement décomposé, de l'or brun ou un fumier bien décomposé au pied des plantes, et les incorporer sur 10 cm avec une griffe. Cette opération se fait généralement en hiver pour que les vers de terre et les bactéries du sol aient le temps de faire leur travail.

Multiplier ma tiarelle

Quand vos plants sont biens développés, vous pouvez les diviser avec un outil bien tranchant. Désinfectez-le pour limiter les propagations de maladies, puis coupez la mote en deux et replantez.

Groww, l'application de jardinage et de reconnaissance des plantes