Tomates 'Merveille des Marchés'

Tomates 'Merveille des Marchés'

La star absolue des potagers - dont certaines variétés, notamment celles de tomates-cerises, se cultivent aisément sur balcons et terrasses !

Nom commun : Tomates 'Merveille des Marchés'
Nom latin : Solanum lycopersicum 'Merveille des Marchés'
Famille : Solanacées
Catégorie : Potager

La tomate Merveille des Marchés est une variété ancienne, de type "marmande", qui porte de gros fruits aplatis et charnus, peu acides. Sa saveur est douce et légèrement sucrée. Une valeur sûre. Sa taille n'est pas déterminée, elle peut donc monter jusqu'à 1,8 mètres sur son tuteur.

Semis / Plantation

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Floraison

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Récolte

J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Type de plante Potager
Végétations Annuelle
Hauteur à maturité 80 - 180
pH 6 - 7

Emplacement / Exposition

Exposition
Granulométrie
Besoins en eau
Résistance au gel Très bonne
Zone USDA 7a

Tailler mes tomates 'merveille des marchés'

La taille des tomates ! Vaste sujet, et la première question est : doit-on, ou non, tailler les tomatiers? A savoir : - En culture traditionnelle de tomates, on taille, ce qu'on appelle souvent (à tort) les "gourmands", afin de stimuler la croissance de la plante et la formation des fruits. - De nos jours, beaucoup de jardiniers n'ont plus recours à cette taille, coupable notamment de rendre la plante sensible aux maladies. Rappelons en préalable, si nécessaire, que la tomate est une plante vivace dans son biotope d'origine - l'Amérique du sud ! - mais pas chez nous : elle a donc dans des contrées plus difficiles une croissance naturellement plus courte qu'une plante annuelle, habituée à pousser vite avant l'hiver. Dans certaines contrées et selon les variétés, les courts mois de chaleur ne suffisent pas toujours, et il est rageant de finir la saison avec des tomates vertes ! Maintenant, quand on parle de taille de la tomate, de quoi est-il question au juste? Il s'agit donc d'enlever les branches qui poussent parfois à l'aine des branches déjà formées - ce qu'on appelle donc à tort les "gourmands" - de supprimer les rejets - les vrais "gourmands" ! - qui naissent à la base du plant, de couper les feuilles basses qui toucheraient le sol, et enfin de surveiller le nombre de fleurs, pour éviter au plant de se fatiguer en produisant trop. Quel est le risque de la taille? Effectivement, la coupe des branches ouvre des blessures, qui peuvent provoquer une fatigue du plant, voire l'introduction de maladies. Bon, et que dit Groww? Et bien, ça dépend. Sur des variétés à petits fruits, nous ne taillons pas. Sur les gros fruits, et selon la région, on taille, un peu : on enlève les rejets, souvent pour les replanter plus loin, ça fait des plants de secours ! On laisse les premières pousses à l'aine, et on enlève éventuellement si le plant devient trop gros. On enlève assez systématiquement les feuilles basses qui touche le sol ou le paillage. On enlève enfin le feuillage qui empêche parfois les fruits de bien mûrir, lorsque la plante a moins besoin de feuilles, et plus de soleil ! Et maintenant? A vous d'essayer selon le cas : le jardin est un terrain d'expériences !

Crédit photo : Sara A Beyer